Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

La malédiction de l'Anneau

 
  Brasey, Edouard
Edition : Belfond 2010, 884 pages ISBN : 978-2-7144-4870-5 25
 

La tromperie de Loki a perverti à jamais l'innocence créatrice du dieu suprême, Odin. L'anneau maudit par le dernier roi des nains de Nibelungen corrompt tous les actes entrepris par le maître d'Asgard. En guise d'échappatoire, il féconde une mortelle et se crée une descendance humaine. Cette royale lignée règne sur le Frankenland et est le dernier espoir du dieu borgne. Le chaos se répand dans le royaume des dieux... Frigg la déesse de la fécondité et du mariage, blessée et jalouse par les libertés de son époux avec une humaine rend l'union du roi du Frankenland fertile. Seraient-ce les prémisses du crépuscule des dieux ?

Odin, pour sauver ce peuple dans lequel il croit tant, dépêche sa fille Brunehilde, l'une des neuf Walkyries, ces vierges guerrières qui guident les élus vers le Walhalla, pour amener une pomme d'immortalité des dieux à son fils humain. Un fruit qu'il vole dans le jardin de Freya et nécessaire à la survie des Ases...

Belfond édite les trois volets de la saga d'Edouard Brasey sur la mythologie germano-scandinave, Les chants de la Walkyrie, Le sommeil du dragon et Le trésor du Rhin en un ouvrage. Cette tragédie inspirée est merveilleusement bien contée par Brasey. Sa prose danse sous les yeux du lecteur, conquis. Il vit dans cette oeuvre, vole aux côtés des Walkyries, se saoule à la table des Occis et suit le destin des dieux...

Toutefois, le plaisir de lecture est parfois gâché par quelques rares lourdeurs et par des dialogues en onomatopées assez incongrus. De plus, quelques répliques sonnent faux ou de manière ridiculement théâtrale.
 
Cette oeuvre épique, tragique et magistrale vous emportera avec fureur et passion dans une version revisitée de l'opéra de Richard Wagner!

Ecrite par Baern, le 16 Décembre 2010 à 16:12 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb