Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Qui touche à mon corps je le tue

 
  Goby, Valentine
Edition : Folio 2009, 137 pages ISBN : 978-2-07-040250-2 5
 

Juillet 1943. Seule dans une chambre, Lucie L. tente d'expulser le foetus dont elle vient d'avorter. Dans sa cellule, Marie G., faiseuse d'anges, attend le jour de son exécution. Dans son appartement, le bourreau Henri D. se prépare à exécuter la sentence. Un jour et une nuit durant lesquels les trois personnages laissent leurs pensées dériver vers le passé et l'avenir, à supposer que pour eux un avenir soit encore possible...

Le lecteur oscille entre ces trois voix, au grès de l'écriture déroutante de Valentine Goby. On a à peine le temps de reprendre son souffle ; les phrases fleuves et fluides disent la peur des personnages, leurs douleurs physiques et mentales, et le lecteur en viendrait presque à les vivre avec eux. Le style de Valentine Goby traduit une certaine urgence à penser, à vivre, quand on prend soudain conscience que notre existence peut s'arrêter dans une minute.

Qui touche à mon corps je le tue est un livre touchant, à la qualité littéraire et humaine incontestable, qui a de plus le mérite de s'inspirer de personnes réelles. A lire Valentine Goby, on comprend combien il peut être difficile d'envisager enfanter quand on n'arrive pas à savoir qui l'on est.

Un petit bijou sur la vie et la mort, l'amour et la haine, qui donne envie de découvrir au plus vite les autres ouvrages de l'auteur.

Ecrite par Naolou, le 04 Février 2010 à 09:02 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique




Ecrit par Mureliane le 04 Février 2010

Décidément une auteure à suivre, j'ai le meilleur souvenir de L'échappée, que j'avais lu, et chroniqué ici : http://climaginaire.joueb.com/news/l-echappee . Il me semble identifier d'ailleurs des thèmes communs, à lire ta chronique.

Répondre à ce commentaire
Re:
Ecrit par Naolou le 05 Février 2010

Je note celui-là alors pour le lire très vite ! Merci Mu.

Répondre à ce commentaire




© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb