Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

La débandade

 
  Prône P., Jean-François
Edition : Saint-Martin 2008, 194 pages ISBN : 2-9516416-7-2 15
 

Frédéric Gibert est enfin libre ! Fini le boulot minable, sa chef irritante, son patron incompétant... Il vient de démissionner et compte bien profiter de la vie et surtout des plaisirs féminins.

Riche comme Crésus, il vient de gagner à l'Euromillion, sa première étape sera Madrid. Il cherche la plage il va y découvrir la misère et les bandits. Echauder de ce premier voyage il ne craint pas encore l'eau froide et décide de partir au hasard, en suivant le magnifique postérieur d'une hotesse de l'air. Croyant atterrir en Autralie c'est en Autriche qu'il arrive. Beau parleur il réussi à faire connaissance avec l'hotesse de l'air mais malgré ses attaques il n'arrive pas à la mettre dans son lit. Dépité, il s'enivre dans le premier bar qui croise sa route à Munich et là il rencontre une Déesse grèque qui ne cédera que s'ils se marient. Il va la suivre en Grèce et tomber amoureux de la déesse et du pays... Mais ce ne sera pas sans conséquence.

Le personnage de Fred est horripilant au possible : le beauf de base qui ne pense qu'à une chose (que je ne citerai pas ici) digne représentant des jeunes mâles qui ont les hormones qui les travaillent. Jean-François P. Prône nous offre ici un portrait au vitriol de ce genre de petit mec qui se croit irresistible mais qui apprennent à vivre à leur dépends. Après son recueil de nouvelles paru l'année dernière, Jean-François P. Prône signe ici un roman qui nous prouve tout son talent avec un style bien à lui, percutant et drôle.

Ecrite par Arsenik_, le 08 Décembre 2008 à 11:12 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb