Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Zen City

 
  Hervier, Grégoire
Edition : Au Diable Vauvert 2009, 347 pages ISBN : 978-2846261760 18,50
 

Dominique Dubois est un homme banal. Si banal, en fait, qu'il en passe même inaperçu. Sauf de son patron quand, pour une fois, il manque une réunion et se fait licencier dans la foulée. Perdant peu à peu ses repères, Dominique va alors se lancer dans l'écriture d'un blog, pour tenter de se maintenir à flot, et c'est ce blog, mêlé à une narration extérieure, que le lecteur va découvrir ici.

Car si Dominique Dubois a perdu son emploi, il va en retrouver un dans les six mois, au sein de l'entreprise Global life, où il a postulé sans même savoir ce qu'elle faisait. Et il est heureux, lorsque sa candidature est acceptée ! Car non seulement on lui propose un travail, mais aussi une place dans Zen City, la ville novatrice et paradisiaque réservée aux membres de l'entreprise.

Zen City, c'est une ville crée dans un parc naturel, où une puce électronique, implantée à leur arrivée sur les employés, permet de leur fournir immédiatement tout ce dont ils ont besoin, jusqu'à leur proposer des rencontres idéal pour un homme timide et passe-partout comme Dominique du relooking il va enfin cesser de porter ses vieux caleçons de grand-père et des produits dont il n'aurait jamais imaginé avoir besoin.

Mais alors que Dominique débute sa nouvelle vie, il va commencer à se poser des questions. D'abord sur lui ; pourquoi est-il si banal, pourquoi les femmes le rejettent-elles, pourquoi ne parvient-il pas à choisir sa vie ? Puis au fil du temps et des remises en question, Dominique va remettre encore plus de choses en doute ; l'éthique de Zen City, l'éthique d'être contrôlé par une puce, celle d'avoir un endettement de 158% alors qu'il n'a jamais été consommateur et d'accumuler les accidents et les preuves d'une surveillance constantes.

Et finalement, au milieu du roman, alors que le lecteur est plongé dans les affres existentielles de ce personnage auquel il s'identifie tellement, un événement déclencheur se déroule ; une jeune femme est assassinée. Et pas n'importe laquelle ; sa voisine Candice, celle qui l'avait humilié une fois de trop et était à présent la maîtresse de son collègue. Dominique est persuadé de l'innocence de JB mais toutes les preuves sont à charge. Ont-elles été trafiquées ?
La suite est un véritable polar. Dominique va être contacté par des hackers, prendre une maîtresse bien étrange, qui semble avoir elle aussi de nombreux secrets.

Finalement, il cesse de tenir son blog, trop inquiet des répercutions que cela pourrait avoir sur sa vie, et va finir par plonger dans la paranoïa et une enquête erratique. Monsieur Tout-le-monde se change en inspecteur Derrick improvisé dans une ville où l'être humain ne contrôle plus rien...

Ce roman pourrait être approché des Femmes de Stepford, d'Ira Levin, ou de 1984, de Georges Orwell, voire de Gattaca. Ville sous contrôle, ville inhumaine, puces électroniques ou interrogations sur l'éthique, ce superbe roman mêle différents thèmes d'actualité pour les intégrer à la quête personnelle d'un héros qui n'avait rien pour le devenir.

L'ambiance est glauque, à la limite de l'oppressant, et le personnage principal, ce Dominique Dubois passe-partout, est un blogueur banal, si banal qu'on a du mal à le comprendre.

Le style de l'auteur est riche, passant sans cesse des extraits de blog avec leurs commentaires à la narration extérieure, ce qui permet au lecteur d'avoir divers points de vue sur l'histoire, tout en la découvrant toujours par les yeux de Dominique. La fin est plus confuse, plus embrouillée, mais cela correspond parfaitement à la désorientation du héros et au rythme trépidant des intrigues qui se dénouent.

Un excellent livre, à découvrir sans tarder.

Ecrite par Zaahne, le 04 Février 2009 à 10:02 dans la rubrique Roman Polar .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb