Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Vice repetita

 
  Sard, Hervé
Edition : Krakoen 2007, 222 pages ISBN : 978-2-916330-15-0 8
 

Il pleut énormément, c'est le déluge ! Un cri déchire le bois maudit : celui d'une jeune femme qui après avoir été violée se fait assassiner. 
Cinquante ans après, un vieillard mort laissant son témoignage de ce qui s'est réellement passé ce jeudi là, et pour disculper celui qui aura passer toute sa vie en prison à cause de son crime parfait.

En 2004, quand le corps de Sophie David est retrouvé dans le chemin du bois maudit, c'est une enquête d'une simplicité déroutante qui s'offre aux enquêteurs. Tout désigne François Leyrat : ses cheveux, son sperme, son emploi du temps, sa maison juste à coté ! Et lui se mure dans un silence étrange. Au départ il a bien essayé de nier mais la science prouvait sa culpabilité.

Quelques années plus tard c'est le second acteur de cette scène macabre qui est arrêté. Il est clair que Mimi le Gros, vagabond et alcoolique a violé la jeune fille mais on ne comprend toujours pas ce qui a pu se passer dans la tête de Leyrat qui pourtant avait une vie sans reproche.
L'enquêteur ne comprend pas, et comprend encore moins quand, à sa sortie de prison douze ans après, Leyrat assassine son ancienne maitresse

Ce n'est que la lettre testament du véritable assassin qui lèvera le voile sur cette étrange affaire qui n'aura jamais été résolu par la justice.

Un polar ? Non plus que cela encore. En collaboration avec l'enquêteur-narrateur le lecteur cherche le véritable assassin car il est prévenu dès les premières pages que le jugement sera une erreur judiciaire. Qui a violé et tué Sophie ? Pourquoi ? Devine, espère. Mais oui, mais bien sûr, mais voila le vrai coupable quand au détour d'une phrase il comprend qu'il s'est encore trompé. La lecture est rapide de part l'écriture et l'envie de découvrir l'assassin mais surtout son mobile et les circonstances de cet acte criminel.

Le récit est mené avec brio par Hervé Sard (auteur déjà lu dans Fenêtres sur court), des personnages terriblement crédibles dans leur rôle, François Leyrat pourrait être votre ami, votre voisin, vous tout comme Sophie ! Et cette erreur judiciaire peut arriver à n'importe qui, est surement déjà arrivée, il y a tant d'exemples comme celui de Patrick Dils ou encore le doute qui subsiste toujours dans l'affaire du pull-over rouge. Alors fiction ou pas ? En tout cas un très bon moment de lecture, merci Laurence pour cette merveilleuse idée de faire tourner un livre. Car si ce livre est arrivé entre mes mains c'est grâce à l'initiative de Laurence, de Biblioblog qui a lâché ce livre dans la nature afin d'en faire profiter les habitués et rédacteurs de son blog.

Ecrite par Arsenik_, le 26 Avril 2007 à 20:04 dans la rubrique Roman Polar .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb