Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Vampyres - Sable noir (Tome 1)

 
  Collectif
Edition : Dupuis 2009, 86 pages ISBN : 978-2800140988 16
 

A partir de nouvelles plus ou moins connues, six artistes ont accepté de créer des histoires illustrées tournant toutes, de près ou de loin, autour du village de Sable noir. Pour ce premier tome, c'est Filippi et Laumond qui nous offrent le premier texte, De Sang frais, issu de la nouvelle de Brigitte Aubert. Un couple éprouvé par la vie s'installe dans le petit village pour repartir à zéro. Et si le mari, journaliste, éprouve d'abord quelques difficultés à s'habituer au manque d'actualités de la vie rurale, une série de meurtres va bientôt lui donner de quoi réfléchir... Conclusion cynique et critique de la vie en huis clos des petits villages, ce texte au dessin précieux a de quoi surprendre.

Le second ouvrage propose une histoire de Ricard et Redolfi, La Maison sur la colline, à partir de la nouvelle d'Ann Scott. Un entretien entre une jeune fille et son psychiatre. Elle raconte ses souvenirs d'enfance : sa mère célèbre, l'indifférence, puis le revirement, le déménagement, le bonheur familial retrouvé... jusqu'à ce que son père les retrouve et qu'à nouveau, l'horreur s'installe au quotidien. Jusqu'à un certain soir... le trait est haché et acerbe, exprimant crûment les sentiments torturés des personnages.

La dernière partie de cet opus s'intitule Alizarine, par Filippi, Lieber et Gérard, à partir de la nouvelle La Nuit éternelle de Colin Thibert. Gégé était autrefois boxeur. Champion. Mais son talent a diminué avec l'âge et il en a bientôt été réduit à jouer les gros bras, puis à devenir bourreau pour des dealers et trafiquants. Un jour, il a rencontré Anaïs et sa vie a changé : maintenant, Gégé est papa au foyer de leur petite Garance et sait qu'il a eu beaucoup de chance. Jusqu'à ce que son ancien « agent », Kader, revienne lui proposer un dernier coup. Sans risque ni danger, sans violence. Un coup qui lui permettrait enfin d'offrir à sa femme et sa fille la vie qu'elles méritent... à nouveau un dessin au trait gras et aux expressions nettes. Des muscles saillants et des corps démesurés pour montrer la violence.

Pari réussi : ce premier tome intrigue, effraie et propose différentes histoires, différents styles, et différentes idées pour donner au lecteur une nouvelle image des vampires, bien loin des clichés qu'on commence à connaître par coeur !

Ecrite par Zaahne, le 13 Octobre 2009 à 05:10 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb