Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Un matin pour tout horizon (Les voyages de He Pao - Tome 5)

 
  Vink
Edition : Dargaud 2010, 48 pages ISBN : 978-2-205-06190-1 13,50
 

Après être arrivée au pied de l'Himalaya, He Pao secoure un homme en train de se faire agresser par des brigands. Ses compagnons sont tous morts et il aurait subit le même sort si elle n'était pas intervenue. D'ailleurs, il semble que le destin ait décidé de se mêler du voyage de He Pao puisqu'elle vient de rencontrer l'homme qui a la boucle d'oreille jumelle que la femme doit remettre à la nièce de l'ermite Suddha, Tsomo Namgiel. Il l'a reçu comme gage d'amour de la part de Tsomo mais, en femme mariée, elle n'a pu partir avec lui. He Pao pense qu'elle est en danger parce que son mari a dû apprendre leur liaison, d'où l'attaque. Elle part donc dans la nuit pour se porter au secours de Tsomo. Jamshid la rejoindra à cheval.

Et voilà, il fallait bien que cela arrive un jour. Après Le moine fou, on avait prit plaisir à suivre Les voyages de He Pao. Mais il semble que la belle artiste martiale ait enfin retrouvé le chemin de son foyer. Bon, il ne faut jamais dire jamais aussi aurons-nous peut-être encore la chance de la recroiser. Mais ce dernier tome en quatre actes sonne vraiment comme un adieu. Mais cela ne l'empêche pas d'être d'une très haute qualité, aussi bien narrative que graphique. Et ce ne sont pas les doubles pages somptueuses qui me démentiront.

C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai refermé ce dernier tome, bien décidé à relire rapidement toute l'histoire depuis le début pour me replonger une nouvelle fois dans la vie de cette femme d'exception qu'est He Pao. Et puis pour me rassasier à nouveau des aquarelles de Vink qui sont toujours aussi belles. Et sur ce plan ce tome est une parfaite réussite. Rien que pour cela, et même si on ne connaît pas les tomes précédents, on devrait s'y plonger. Après, je ne garantie pas que vous saurez vous détacher des ces deux séries. A vous de prendre le risque d'adorer, tout simplement.

Ecrite par WongLi, le 19 Mars 2010 à 22:03 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb