Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Serments et deuils (L'assassin royal - Tome 10)

 
  Hobb, Robin
Edition : J'ai Lu, Collection : Fantasy 2005, 412 pages ISBN : 2290344397 7,80
 

Au lieu de célébrer des fiançailles normales - certes politiques, mais normales - les choses ont pris une tournure particulière. En effet, la narcheska Elliania a lancé le prince Devoir dans une aventure dont elle espère qu'il ne se relèvera pas. Elle lui a demandé de ramener la tête du légendaire dragon Glasfeu qui serait retenu prisonnier dans les glaces des îles outriliennes. Sans autre consultation, le prince a accepté. Il faut maintenant préparer cette expédition.

Et Tom Blaireau va devoir former le prince à l'Art, même si lui-même n'en connaît pas toutes les facettes et les maîtrisent de manière instinctive. Avec Lourd comme autre apprenti, il va essayer de créer un mini clan d'Art. Seulement, il sait pertinemment que la tâche n'est en rien aisée. Et va se rajouter en plus une autre personne inattendue, que FitzChevalerie va avoir du mal à gérer.

Encore un tome, encore un bijou. C'est vraiment une série exceptionnelle qui, si elle ne nous emmène pas dans des explorations sans fin nous projette dans un monde d'intrigues et de vies bousculées par le destin. Dans ce tome, les révélations sont légions et on se surprend à trembler ou encore à savourer les moments que Robin Hobb se plait à décrire dans son style unique, fluide et riche, chose rare.

S'il est bien une série que je ne cesserais de conseiller à tout lecteur, c'est bien celle-ci !

Ecrite par WongLi, le 16 Février 2006 à 15:02 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique



confirmation
Ecrit par Baern le 16 Février 2006

Mon patron a tout à fait raison, un bijou véritable, tout amateur de fantasy se doit de posséder les différents tomes de cette merveilleuse série écrite par Hobb. Auteur qui nous a fait le plus grand des plaisirs en continuant l'assassin royal. L'histoire est toujours aussi étonnante, enthousiasmante et passionnante, le seul reproche qu'on pourrait lui faire est que tout ça se termine bien trop vite. Je suis la série dans son édition grand format (Pygmalion) uniquement pour pouvoir en disposer plus rapidement. Les deux ou trois tomes suivants y sont déjà publiés.
Il faut encore patienter quelques mois pour que le dernier (le 12 ou 13) sorte. Sera-t-il le dernier ? C'est bien possible.

Pygmalion a publié récemment un recueil contenant les tomes 7-8-9, idem pour la série avec les marins dont j'ai oublié le nom.


Je vous recommande vivement de continuer sa lecture!

Répondre à ce commentaire
Robin Hobb
Ecrit par Élyyse le 17 Février 2006

Je suis bien d'accord avec ton commentaire;

Robin Hobb est vraiment une écrivaine géniale...

Et attend de lire le prochain tome, il est encore meilleur!!!

Répondre à ce commentaire




© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb