Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Sentaï School, l'école des héros (Tome 2)

 
  Cardona, Philippe & Torta, Florence
Edition : Kami 2006, 100 pages ISBN : 2-35100-103-6 8,50
 

La scolarité de Ken, Keiji, Toâ, Duke et Hongô se poursuit normalement au sein de l'école. De nouveaux petits camarades font leur apparition, mais ne plaisent pas forcément à tout le monde.

Il faut dire que l'école qui était uniquement réservée aux garçons a décidé d'ouvrir ses portes aux jeunes filles, qui sont tout autant aptes que leurs petits camarades masculins à sauver le monde. Certains cours sont mis en place essentiellement pour elles, mais ils ne sont pas forcément à leur goût, elles réclament donc le même traitement que les garçons...

Bibi, la soeur super timide de Keiji (c'est simple, il faut parler le dauphin pour comprendre ce qu'elle raconte) intègre l'école et tombe amoureuse de Hongô, qui l'ignore royalement.

Le directeur de l'école se fait aussi du mauvais sang pour une histoire d'assurance, mais aussi pour l'installation d'une école de villains à proximité, dirigée par le Grand Strateguerre.

On prend les même et on recommence... En pire.

Toujours aussi drôle, les gags étonnent toujours par leur créativité et leur inventivité. Servi par les illustrations de Philippe Cardonna et sa co scénariste Florence Torta, les histoires partent dans tout les sens. Pour notre plus grand bonheur.

On peut noter une certain influence à la Maëster dans les dessin, vu qu'après avoir "lu" les actions, on peut regarder ce qui se passe au second plan, et même plus loin encore. C'est là qu'on croise le plus de guest star et quelques situations improbables, qu'on ne voit pas au premier coup d'oeil, ni même parfois à la première lecture.

Plusieurs lectures apportent un plaisir sans cesse renouvelé et des détails nouveaux sur lesquels on passe la première fois tellement on ri.

Bref comme le premier, à lire sans modération.

Ecrite par Toonnette, le 03 Avril 2006 à 09:04 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb