Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Salut, et encore merci pour le poisson

 
  Adams, Douglas
Edition : Denoël 1994, 247 pages ISBN : 2-207-30549-x 7,32
 

Vous avez bêtement égaré votre serviette éponge ? Pas de panique ! Nous sommes de retour sur Terre. Eh oui, grâce au paradoxe des zones plurielles, elle n'a pas cessé d'exister malgré sa destruction par les Vogons (souvenez-vous dans le premier tome, les Vogons avec leur douce poésie...).

Arthur est enfin de retour chez lui, sur Terre, dans sa maison qui elle non plus n'a pas été détruite. OK après huit ans d'absence y a un chouïa de bazar chez lui mais le principal est qu'il va enfin pouvoir se reposer. Le téléphone peut sonner il ne répondra pas !!!! Mais que voit-il sur sa télévision ? Un paquet ... contenant un bocal sur lequel est gravé : « Salut, et encore merci pour le poisson ». D'où vient-il ? Qui l'a mis là ? Oh sur le coup cela ne tracasse pas trop Arthur.
Il va rencontrer une fille, Fenny, dont il va tomber éperdument amoureux, ce qui sera réciproque de la part de la dite fille. C'est d'elle qu'il va apprendre que les dauphins ont complètement disparus de la mer. Tous ! Personne ne sait ni comment, ni pourquoi, sauf un vieux fou vivant en Californie. Ils vont aller le voir et en apprendre plus sur les « anges » en scooter qui viennent régulièrement le voir et lui donner des nouvelles de l'univers.
De retour chez Arthur, qui sonne à sa porte ? Je vous le donne en mille ! Ford ! Oui oui Ford Escort ! Dans un état d'épuisement et de décalage spatio-temporel indescriptible. Mais avec le retour de Ford, c'est la fin de la tranquillité. Surtout avec le vaisseau extra-terrestre qui vient d'atterrir sur Terre. Alors reprenez votre serviette éponge et votre guide galactique, jetez le tout dans un sac et on est reparti à travers l'univers cette fois-ci à la recherche de l'ultime message du créateur ! Et c'est au cœur des Fiers Fiefs Gris de Sachlingue que nous allons retrouver Marvin, l'androïde dépressif qui lui aussi pourra lire l'ultime message et rencontrer les anges en chaussures vertes circulant sur des scooters.

Un tome un peu plus reposant, sans grand rebondissement car mis a part le fait qu'Arthur est fou amoureux on n'apprend pas grand-chose d'autre, rien de bien croustillant sur sa vie privée. Dommage... ;-) 

Ecrite par Arsenik_, le 26 Septembre 2004 à 18:09 dans la rubrique Roman Sf .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb