Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Roma Mater

 
  Anderson, Poul & Anderson, Karen
Edition : Calmann-Lévy 2006, 352 pages ISBN : 2-7021-3645-1 21,50
 

Nous sommes à la fin de l'Antiquité. L'Empire romain résiste aux attaques des Scots et des Saxons au Nord, tandis que les Germains menacent à l'est.
La paix est en danger.
Cette relative faiblesse n'attise pas que les convoitises des barbares. Maxime, le commandant des légions romaines en Gaule, veut prendre le pouvoir et raffermir l'autorité de lEmpereur à l'intérieur des frontières. Quand Gratillonius reçoit sa visite et apprend ses plans, il ne peut refuser de se lier à cette entreprise. L'aurait-il fait s'il avait pu prévoir les implications de sa nomination comme préfet d'Ys ?

Ys ! Un nuage de mythes et de croyances plane autour de cet ancien comptoir Carthaginois, situé à l'extrême ouest de la côte armoricaine. Belle et réservée, peu de gens savent ce qu'il se passe vraiment entre ses murs. Quels secrets renferme-t-elle ?
En tant que représentant de Rome, Gratillonius aura pour difficile tâche d'empêcher toute rébellion et de garantir l'ordre dans la ville et ses alentours. Mais les dieux ont d'autres projets et le centurion verra son destin scellé quand, à peine arrivé, il se voit propulsé roi de la cité légendaire !

En tant que souverain d'Ys, Gratillonius représente l'incarnation sur Terre du dieu ysan Taranis et est uni par le mariage aux neuf Reines de la cité. Pourtant, il n'en demeure pas moins romain, avec ses propres lois et croyances, et un simple homme, vulnérable face à ses faiblesses et ses sentiments. Cette confrontation entre les différents aspects du personnage principal donne lieu à l'essence même du récit. On ressent en permanence les tentatives de l'homme cherchant à concilier tous les impératifs que sa position lui impose.

Cette oeuvre de fantasy historique du couple Anderson fait preuve d'une minutie rarement atteinte dans un roman. Si on y prête attention, on se rend compte à quel point la finesse du détail est impressionnante. On retrouve dans le récit tout ce qui marquait la vie des habitants d'une ville du nord de la Gaule et le quotidien d'un légionnaire romain à cette époque. Cette abondance de petits détails relatifs au contexte ne nuit pas à l'histoire, tant leur incorporation s'opère de manière légère. En outre, pour qui voudrait en savoir plus, de nombreuses pages expliquent le contexte historique et certaines des notions utilisées les moins connues. Très pratique et intéressant pour qui prend la peine de s'y attarder. De même, un index des personnages, un glossaire géographique et cinq pages de cartes sont présents pour faciliter la lecture. Ces nombreux éléments annexes très pratiques sont à saluer.

Agréable à lire, prenant et passionnant, ce roman divertit autant qu'il instruit (on prend d'ailleurs souvent des éléments historiques pour le pur fruit de l'imagination). Le mode de narration permet d'aller à l'essentiel sans jamais ni laisser retomber la tension, ni fatiguer par une trop forte dose d'action. Un bon équilibre plutôt rare en fantasy.

Ecrite par Ceridan, le 24 Février 2006 à 09:02 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb