Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Appel à manifester le 13 avril contre les répressions syndicales en cours et les violences policières (solidaires08)
EHPAD : À quand des mesures concrètes ? (solidaires08)
Solidarité avec Geneviève Legay et l’association ATTAC pour la liberté de manifester (solidaires08)
Retraite, on nous prend pour des ânes (solidaires08)
Plus de 10 milliards d’euros d’aides sociales non attribuées en 2018 ! Vous avez dit « Pognon de dingues » ? (solidaires08)



 

Perles noires

 
  Possamaï, Adam
Edition : Nuit d'Avril 2005, 238 pages ISBN : 2-35072-010-1 15,90
 

Adam Possamaï connaît ce monde qui est à une simple pellicule du notre et qui ne demande qu'à franchir cette frontière minuscule. Il le connaît si bien qu'il nous propose de nous le faire découvrir avec ces nouvelles. Certainement que ses errances dans cette frontière nébuleuse lui auront permit de récolter autant de témoignages.

Au travers de douze nouvelles, il arrive à nous captiver et à nous prendre par la main pour nous emmener dans des endroits que nous n'aurions pas forcément visiter sans son aide. Douze manières différentes de nous faire effectuer un voyage. Parmi toutes ces nouvelles, en voici quelques-unes qui ont plus retenue mon attention. Je vous laisse la surprise des autres.

Dans Alice au pays des sèches, Alice va pouvoir assouvir une vengeance envers un pédophile avec l'aide d'un lapin doué de pouvoirs surnaturels. Le sujet est douloureux mais l'auteur arrive à nous plonger dedans sans aucun voyeurisme, mais avec beaucoup de sensibilité. Et on se met à la place d'Alice pour faire subir nous même ses tortures.

Dans Le misanthrope de la banlieue, on découvre un homme qui décidément n'aime personne. Tout le monde l'ennuie ou l'énerve. Seulement, quelle sera sa réaction quand un jour il recevra une lettre lui proposant de tuer la personne de son choix ?

Enfin, dans Cuisse de Sanglier, sauce au Genièvre, un critique d'art va goûter à la vengeance d'un artiste bafoué. Dans la pure lignée d'un roman de Graham Masterton, que je vous laisserais chercher, cette nouvelle nous fait frissonner !

Ce choix n'est pas le seul possible, mais ce sont les nouvelles qui m'ont le plus marqué. Pour le reste, je puis vous assurer que vous ne serez pas déçus. Adam possède cette plume qui captive et fait perdre toute notion de la réalité.

Ecrite par WongLi, le 06 Mars 2006 à 11:03 dans la rubrique Roman Nouvelle .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb