Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Megan (W.E.S.T - Tome 5)

 
  Dorison, Nury & Rossi
Edition : Dargaud 2009, 54 pages ISBN : 978-2-205-06168-0 13,50
 

Nous sommes dans un hôpital psychiatrique, où oeuvre notamment le docteur Kathryn Lennox. Une des patientes les plus difficiles à traiter n'est autre que Megan, la fille de Morton Chapel, leader de l'équipe W.E.S.T. Megan est prostrée sur elle-même, et nul ne parvient à faire sortir le moindre son de sa bouche. Seule la vue de son père parvient à faire sortir Megan de son état catatonique, mais Morton n'a jamais voulu parler des évènements qui ont conduit sa fille dans cet état. Il va falloir tout le professionnalisme de Kathryn Lennox pour enfin avoir droit à toute l'histoire de la bouche même de Morton Chapel...

Ainsi, peu à peu, Morton se déride. Le froid personnage se lâche, et livre son histoire très humaine. La mère de Megan a été abattue froidement sous les yeux de sa fille. Celle-ci a subi là un fort traumatisme, et elle a été aidée en ce sens... Megan est habitée par un démon appelé Seth, un personnage dandy qui lui confère une puissance incommensurable. Il s'avère que Megan voit ses chaînes psychologiques enfin se briser : elle va enfin pouvoir, avec l'aide de ce démon qui est dans sa tête, retourner toute son agressivité contre son père. Le tout en semant le trouble et la panique partout où elle passera...

Parallèlement à ce fil conducteur, ce tome est aussi l'occasion de voir le désespoir de Bishop, le plus jeune membre de l'équipe W.E.S.T. Désespérément amoureux de Kathryn Lennox, le jeune homme ne supporte pas de la voir tomber amoureuse d'un médecin collègue. De quoi fragiliser encore plus le jeune homme, qui est connu à la base pour des réactions pour le moins souvent imprévisibles...

Ce cinquième tome de W.E.S.T nous mène une nouvelle fois dans l'Amérique du début du siècle dernier. Exit les scènes d'action auxquelles nous étions habitués dans les deux premiers cycles. Dorison et Nury livrent ici le tome le plus humain de la série. On retrouve le trait fin et élégant de Christian Rossi, aux couleurs directes, avec un grand bonheur. Les regards de Megan sont particulièrement réussis, et suivent parfaitement un scénario qui peut tranquillement s'y reposer.

Megan apparaît bien du coup comme le tome le plus abouti de la série. Un tome où les auteurs prennent le temps de développer un côté plus humain, rendant du même coup les personnages plus proches, plus accessibles aux lecteurs que nous sommes. De là à dire qu'il sagit du meilleur tome de la série, il n'y a qu'un petit pas que j'ose tout à fait franchir. Vivement la suite de ce troisième cycle !

Ecrite par Clark, le 26 Juin 2009 à 10:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb