Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Les prisons de chair (La chute - Tome 1)

 
  Gabella & Poulos
Edition : Petit à Petit 2004, 62 pages ISBN : 2-84949-004-0 13,50
 

An 1243. Le roi de France, Saint Louis, catholique convaincu, veut définitivement en finir avec les Hérétiques Cathares d'Occitanie. Ceux-ci, appuyés pour le moment par le Comte de Toulouse, sont encore protégés, mais plus pour longtemps. Retranchés dans la ville fortifiée et réputée imprenable de Montségur, les évènement jouent en leur défaveur lorsqu'un messager, envoyé par le Comte de Toulouse, leur intime l'ordre d'assassiner froidement deux moines inquisiteurs à Avignonet.

Ce comte de Toulouse est effectivement soumis à des pressions phénoménales de la part du Roi de France en personne, appuyé par l'Eglise et particulièrement par Pierre Amiel, archevêque de Narbonne. Ses manœuvres de siège déguisé de Montségur ne parviennent plus à faire illusion et l'assassinat d'inquisiteurs en pays cathare pourrait bien donner prétexte au roi d'assiéger Montségur avec l'armée française.

L'assassinat a bien lieu, mais sous couvert d'alliances du Comte de Toulouse avec l'Angleterre notamment. Mais la ruse du Comte de Toulouse a échoué, et c'est à un vrai siège que devront maintenant se préparer les derniers Cathares, face à une armée française rusée décidée à en finir...

Excellente BD historique que voilà ! L'auteur scénariste Gabella semble maîtriser son sujet et nous fournit là une mine d'information de ce que furent les Cathares en opposition à l'Eglise Catholique : ils pensaient que le corps et l'âme étaient bien séparés, et avaient deux provenances bien distinctes. Gabella semble particulièrement à l'aise avec les sujets historiques (jetez un œil sur Northmen chez le même éditeur ou chez le récent La Licorne chez Delcourt pour en être convaincus).

Le dessin n'est pas en reste : on a droit à des ambiances sombres collant parfaitement avec l'œuvre, avec tantôt des visages expressifs, tantôt de superbes décors de montagnes. Excellent travail de Poulos sur ce point.

Rassurez vous, il n'est nullement besoin d'être un féru d'histoire pour bien appréhender cette histoire, mais disons que les notes au début du livre ainsi que la présentation des personnages principaux sont une condition sine qua non pour la bonne compréhension. Le récit est partagé entre le village cathare de Montségur, les décisions et les pressions du roi Louis sur le Comte de Toulouse, et deux mystérieuses voix-off semblant être un véritable dialogue entre Dieu et le Diable, et semblant donner raison aux croyances cathares.

En définitive, une excellente BD, intelligente, au scénario très bien mené, et avec des planches (nombreuses) fort agréables à parcourir. Que demande le Peuple ?!

Ecrite par Clark, le 30 Avril 2007 à 13:04 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb