Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Les mensonges de Locke Lamora (Les salauds Gentilshommes - Tome 1)

 
  Lynch, Scott
Edition : Bragelonne 2007, 550 pages ISBN : 978-2-35294-027-2 22
 

Nous sommes dans une ville chamarée et bigarrée : Camorr. Elle ressemble pour vous faire une idée à notre Venise des temps Modernes. Elle n'est que lagunes, ponts, ilots semés un peu partout. Dans cette ville, toutes les couches sociales se retrouvent et notamment une espèce de guilde des voleurs, Les Salauds Gentilshommes. Leur homme de tête est le jeune Locke Lamora. Tout jeune, il a été repéré par Le Faiseur de voleurs pour les prédespositions qu'il avait pour ce "métier". En grandissant, il s'est amélioré jusqu'à exceller dans cette voie.

Mais qui sont les Salauds Gentilshommes ? Une bande d'amis, des voleurs qui tendent des pièges aux nobles, aux riches, en se travestissant, en montant des arnaques et  s'enrichissent sans scrupules.
Mais voilà que Camorr est en ébullition, une guerre utérine fait rage et nos Salauds vont devoir y faire face.

Voilà un des livres de fantasy qui était des plus attendus en ce début d'année.
Nous ne sommes pas déçus. C'est une histoire envoutante, avec des descriptions de cette ville qui nous font rêver. C'est un peu le miroir de la Venise des doges du XVIII° siècle. On se ballade dans les différents quartiers et on oublie totalement que c'est une ville fictive, tellement l'auteur a su nous la rendre vivante à nos yeux.

Les personnages sont vraiment hauts en couleur et ne nous laisse pas indifférents, notamment le héros éponyme. Ce sont des Salauds dans tous les sens du terme, ils volent sans crupules mais on ne leur en veut pas une seconde. On aimerait presque faire partie de leur bande. Ce sont des anti-héros qui nous sont attachants.

Scott Lynch, dont c'est le premier ouvrage, a vraiment une plume vivante grâce à ses descriptions que ce soit des paysages mais aussi des êtres humains qu'il met en jeu. C'est un premier essai réussit.
Cela change de la fantasy habituelle. Il n'y a pas de dragons, de sorcières ou autres personnages imaginaires et fantastiques, mais cela n'en est que meilleur.

Affaire à suivre de très près.

Ecrite par Scorpionne, le 11 Avril 2007 à 11:04 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb