Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Le week-end

 
  Schlink, Bernhard
Edition : Folio 2010, 249 pages ISBN : 978-2-07-040264-9 6,10
 

Aujourd'hui, le président de la Bundesrepublik a gracié Jörg après une vingtaine d'années passées en prison. Pour fêter l'événement, sa soeur Christiane a décidé d'organisé un week-end de retrouvailles avec ses anciens amis et camarades. Elle possède une vieille maison dans la campagne brandebourgeoise, à l'écart de la civilisation. Christiane veut profiter de cette rencontre pour assurer un avenir à son frère : un ami possède une fleurissante entreprise. Elle la veut aussi pour que Jörg s'habitue à la liberté, qu'il boive et mange entouré de ses proches pour la première fois en vingt ans avant de se plonger dans l'Allemagne nouvelle. Jörg est un terroriste de la Fraction Armée Rouge, il a été arrêté pour meurtre et attentat.

Que valent l'amitié ou l'amour face à une telle charge ? Est-ce que les anciens, qui ont si bien réussi dans le monde qu'ils voulaient détruire, sont venus pour l'aider ou par curiosité voyeuriste ? Comment Jörg pourra-t-il expliquer ou montrer des remords pour ses actes ? En a-t-il jamais eu, des remords ? Est-ce que la guerre le suit toujours ? Qui parmi ses proches l'a trahi ?

Ce week-end sera mémorable pour chacun des participants, les révélations entendues resteront à jamais gravées dans leur esprit.

L'auteur du merveilleux Liseur propose dans cet ouvrage un huis-clos tendu, dur, poignant et interrogateur, tout en étant teinté de la nostalgie particulière que l'on ressent en se retrouvant avec de vieux amis. Schlink est brillant dans l'exploration et la retranscription de la psychologie de ses personnages, chacun d'eux s'imbrique dans le système d'un autre. Ses courtes phrases touchent toutes leur but, aucune d'elles n'est là pour meubler, chacune d'elles peut faire basculer l'amitié vers la haine. Tous les personnages se tiennent, se déchirent puis se réassemblent ou explosent autour de Jörg.

Ce court roman est passionnant, mouvementé et construit avec une implacable efficacité. Sa lecture demande une attention de tous les instants pour profiter un maximum du talent de Schlink.

Ecrite par Baern, le 08 Mars 2010 à 12:03 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb