Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)
CSG : un mauvais coût ! (solidaires08)
Le 10 octobre, salarié-es du public et du privé en grève et en manifestation TOUTES ET TOUS ENSEMBLE (solidaires08)
Tous en grève le 10 octobre (solidaires08)
Manifestation le 21 septembre contre les ordonnances Macron sur le code du travail (solidaires08)



 

Le testament caché

 
  Barry, Sebastian
Edition : Folio 2010, 410 pages ISBN : 978-2-07-044020-7 7,30
 

En Irlande, de nos jours. Le docteur Grene dirige une institution psychiatrique qui doit être déplacée dans des bâtiments neufs, mais contenant moins de lits. Il doit donc décider quoi faire de tous les pensionnaires. Le cas de Roseanne l'intrigue. Cette vieille dame quasi centenaire est là depuis plus de soixante ans, sans qu'il sache vraiment pourquoi.

Il va mener quelques investigations pour en savoir plus. De son côté, Roseanne entreprend d'écrire secrètement ses mémoires, sa vie avec ses parents en pleine guerre civile, les assassinats, les trahisons, puis son mariage jusqu'à l'événement qui est à l'origine de son internement. Roseanne était une femme belle et attirante malgré elle, et c'est cela même qui la conduit à l'asile.

Je dois l'avouer : je me suis un peu ennuyée pendant la lecture de ce roman qui démarre bien, une jolie écriture, on se pourlèche les babines en se disant "chic, une belle histoire", mais qui, tel un soufflé, retombe vite. Il est certes intéressant pour l'aspect historique, on est au coeur de la guerre civile en Irlande. Mais c'est long, trop long.

L'écriture manque un peu de peps, d'énergie. Les atermoiements du docteur (qui écrit également son journal intime) sont ennuyeux. Heureusement quelques passages réveillent l'intérêt du lecteur, mais pour aussitôt retomber dans l'apathie.
Le coup de théâtre final reste le principal atout de cette histoire.

Ecrite par Marquise, le 21 Février 2011 à 16:02 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb