Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Le pays des larmes (Monsieur Mardi-Gras Descendres - Tome 3)

 
  Liberge
Edition : Dupuis, Collection : Empreinte(s) 2005, 64 pages ISBN : 2800135972 12,95
 

Mardi-Gras Descendres poursuit sa quête pour retrouver son âme. Au cur de Pluton (mais chut, il ne faut pas le dire), il devra traverser les huit cercles du Purgatoire s'il souhaite un jour pouvoir revoir celle qu'il chérissait tant. Accompagné de son voleur, tous deux à bord d'un navire impossible, ils vont vivre des expériences pour le moins perturbantes. Trop de café, ça ne réussit jamais à personne !

Pendant ce temps, c'est de plus en plus l'anarchie dans les rangs des squelettes. L'ordre de la Salamandre, à peine apparu dans le tome précédent, commence déjà à s'effriter (bon, c'est sûr, il y a des personnes qui l'aident bien dans ce sens), le peuple ne sait plus de quel côté il doit se tourner et les psychopompes bon, je vous laisse un peu de suspens quand même.

Autant dire que ce n'est pas encore gagné cette affaire !

Bon, je ne vais pas encore répéter que cette série est absolument fabuleuse ? Si ? Bon, d'accord. Si vous ne vous jetez pas dessus, vous allez passer à côté d'un pur bijou de la bande dessinée. Déjà, rien que pour le dessin qui est toujours plus travaillé (si, si, c'est possible). On reste sans voix devant certaines planches que l'on aimerait bien voir en poster dans sa chambre ou, à défaut, en fond d'écran sur son PC. Et puis le scénario poursuit son chemin. Nous sommes peut-être un peu loin de l'humour décalé du premier tome, puisqu'on penche plus vers une farce philosophique, mais est-ce vraiment grave ? Je ne le pense pas. C'est une évolution naturelle après le deuxième tome.

Mon seul regret : d'apprendre de manière si rapide et peut-être un peu trop abrupte l'identité du mystérieux chef de l'ordre de la Salamandre. Il y avait tellement de secret autour de lui que je n'ai pas forcément compris pourquoi son identité était ainsi révélée. Mais bon, franchement, ce n'est vraiment pas grand-chose en comparaison de tout le reste.

Vraiment monumental !

Ecrite par WongLi, le 04 Mai 2005 à 13:05 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb