Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pour nos retraites : le 5 décembre, c’est le début ! (solidaires08)
Retraites : toutes et tous concernés et mobilisés ! (solidaires08)
Elections chez AMAZON : PERCÉE de Solidaires (solidaires08)
Journée de grève et de mobilisation pour nos retraites (solidaires08)
Pas de permanence juridique en juillet et août (solidaires08)



 

Le duel (Koma - Tome 5)

 
  Wazem & Peeters
Edition : Les Humanoïdes Associés 2007, 48 pages ISBN : 978-2-7316-1944-7 10
 

Les monstres des profondeurs ont été découverts, ainsi que leurs machines. Les hommes se livrent à présent à toutes sortes d'expériences scientifiques sur eux : folie de la dissection, quand tu nous tiens ! Et Addidas ? Eh bien, elle se trouve dans un hôtel, en compagnie de deux autres enfants, de son père, de la réceptionniste et de quelques autres clients.

Mais cet hôtel est tout à fait particulier. Il est impossible d'en sortir ! Tous les essais de ses occupants se sont soldés par des échecs, si bien que plus vous y restez, plus vous perdez la boule ! Et ces pertes de mémoires arrivent même franchement très rapidement... Seule Addidas est épargnée par ces troubles, et son père (qui a pourtant des super pouvoirs, souvenez vous !) a une idée de génie : pourquoi ne pas écrire ses origines et souvenirs, afin de pouvoir les lire et relire à volonté en cas d'oubli ?

Ah... Encore une chose à propos de cet hôtel. Il y règne un je-ne-sais-quoi de bizarre, puisque les occupants changent d'aspect à chaque case ! Ceci n'est pas fait pour arranger les problèmes de mémoires inhérents à ce lieu, certes... Mais en tout cas, cest l'occasion de voir là un monument d'originalité dans la BD franco-belge ! Addidas, elle, ne change pas d'aspect, mais elle décide courageusement de lutter contre le monstre responsable de ces lieux... Un duel se prépare, et il ne se déroulera bien évidemment pas vraiment comme on peut le penser...

Koma nous sert ici son cinquième tome. Et on n'est pas du tout déçu de l'originalité de la série, maître mot dans les quatre tomes précédents. Je le répète, les situations de l'hôtel sont à hurler de rire... La réceptionniste est fort bien réussie notamment, et prend dans ce tome l'apparence de la moitié des concierges parisiennes ! Il a fallu faire preuve d'une sacrée imagination chez le dessinateur, mais quelle éclate ça a du être de dessiner des tronches toutes plus impossibles les unes que les autres...

Les dessins sont simplistes à souhait : pas de fioritures, ce qui accélère la lecture et donne tout son sens à l'originalité de ce scénario. Si vous êtes amateurs de ces univers décalés où tout peut arriver, ne cherchez pas plus loin : Koma est fait pour vous !

Ecrite par Clark, le 24 Septembre 2007 à 21:09 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb