Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Le chat chinois tombe amoureux (Niumao - Tome 3)

 
  Ji' An
Edition : Xiao Pan 2007, 64 pages ISBN : 978-2-940380-58-9 10,50
 

Après avoir découvert dans le précédent tome qu'il était un mâle, Niumao se sent des envies de mariage. Et cela tombe bien, sa maîtresse lui amène une magnifique petite chatte en guise de compagne.

Et voilà Niumao qui se lance dans une entreprise de séduction en règle : le voilà-t-y-pas qu'il passe des heures à se lisser les poils, tenter d'installer un nid douillet sur le canapé pour sa belle, lui offrir une partie de sa gamelle, bref, il se comporte comme un chat amoureux.

Sauf que la belle est encore un peu jeune et ne comprend pas les sentiments que Niumao lui porte.

Niumao est décidément le chat le plus attachant de la sphère BD. A la fois Garfield et Bisounours, on prend plaisir à suivre ses tentatives de séduction, ses échecs et les différentes réactions de sa maîtresse.

Ce volume est agrémenté d'un dossier qui contient, outre les photos du vrai Niumao, le récit du périple au festival d'Angoulême de l'équipe ainsi que la quinzaine de jours qu'ils ont passé en France.

En bonus dans cette édition, deux cartes de voeux magnifiques de Niumao. Tellement jolies que je ne me suis pas décidé à les envoyer à quiconque.

Ecrite par Toonnette, le 08 Janvier 2008 à 08:01 dans la rubrique BD Man Hua .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb