Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

La Voie des Ombres (L'Ange de la nuit Tome 1)

 
  Weeks, Brent
Edition : Bragelonne 2009, 547 pages ISBN : 978-2-35294-265-8 22
 

Azoth fait partie des rats du Dédale, un de ces nombreux enfants abandonnés, esclaves ou orphelins qui survivent au sein des guildes de petits voleurs, détrousseurs et prostitués. Ses seuls amis sont Jarl, un gamin débrouillard, et Poupée, une fillette muette à la beauté déjà grande. Mais la vie n'est pas facile pour eux : le Rat, le chef de leur guilde, est un tyran et, pour faire plier Azoth qui a envie d'échapper à sa domination, tous les moyens sont bons, jusqu'à violer Jarl et torturée Poupée.

Azoth aurait pu empêcher ça : il avait rencontré le maître assassin Durzo Blint, dont le don magique lui permet les meurtres les plus risqués. Malgré sa réticence, Durzo aurait accepté qu'Azoth devienne son apprenti, à une seule condition : qu'il tue le Rat. Mais Azoth a hésité et, à cause de ça, Poupée a été défigurée.

Maître Blint finit par fléchir, néanmoins, et Azoth assassine le Rat, en échange de quoi, il deviendra l'apprenti de Blint, mais se condamnera à ne plus jamais revoir Poupée de sa vie, du moment que Blint accepte de lui sauver la vie. Ce que Blint ne sait pas, c'est qu'Azoth a des ressources et de l'inventivité il ne verra plus Poupée, mais son argent ira à lui trouver une nouvelle famille qui la sortira de la misère et compensera pour son visage marqué à vie.

Azoth va alors prendre une nouvelle identité, celle d'un jeune noble, et infiltrer la cour royale, tout en apprenant, année après année, les secrets de Blint l'assassin. Jusqu'à devenir presque aussi talentueux que son maître. S'il avait le Don, Azoth serait son égal. Mais il ne l'a pas, et autour de lui, les assassins manuvrent, les guildes de voleurs intriguent et les aristocrates de la cour intriguent pour renverser le roi, prendre le pouvoir et tuer tous ceux qui en savent trop. Pour un jeune assassin sans Don, la moindre erreur, la moindre attache, la moindre faiblesse pourrait lui couter la vie.

Ce premier tome est riche en rebondissements et en réalisme. La misère des bas-fonds est décrite sans complaisance et le destin des trois enfants n'épargne aucune noirceur au lecteur. Les personnages sont réalistes, surtout celui de Durzo, et on en vient à s'attacher à ce maître assassin sans scrupules ni pitié. L'intrigue est prenante et la politique, qui prend parfois le pas sur l'aventure, ne fait appel à aucun cliché.

Un premier tome très intéressant qui augure bien de la suite.

Ecrite par Zaahne, le 26 Avril 2009 à 16:04 dans la rubrique Roman Fantasy .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb