Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

La théorie quantitative de la démence

 
  Self, Will
Edition : Seuil 2001, 303 pages ISBN : 2020497506 6,50
 

Indéniablement, le titre est alléchant. Mystérieux et délirant. Et il ne décevra pas. La vieille rengaine du débordement de la folie dans la norme reprend ici un second souffle, à proprement parler hallucinant. La folie de Will Self prend toute son ampleur en s'inscrivant dans la banalité du train-train britannique.

Le livre des morts de Londres-nord :
Le narrateur vient de perdre sa mère. Petit à petit il fait le deuil de celle-ci, comme chacun doit le faire un jour. Quand au détour d'une rue il aperçoit une femme qui lui ressemble ... Il met ceci sur le compte du chagrin et se dit que la douleur lui fait revoir sa mère là où elle ne peut pas être. Mais cette « hallucination » le reprend plusieurs fois  Et un jour cette femme l'accoste et c'est sa mère. Elle va alors lui narrer sa vie dans un quartier nord de Londres ou vivent les morts de la ville. Va alors commencer pour le narrateur une lutte avec son esprit pour ne pas sombrer dans la folie.

Cette nouvelle est la base du roman Ainsi vivent les morts.

Service 9 :
Misha Gurney vient d'être embauché comme arto-thérapeuthe (thérapie par l'art) dans le service 9 de l'éminent psychiatre Zack Busner (personnage que nous retrouvons dans le roman Les grands singes, très bon entre nous). La vie de ce service est quand même étrange (si l'on met de coté le fait que se côtoie des schizos, des anorexiques et autres malades mentaux). Petit à petit Misha va comprendre de mieux en mieux les comportements de chacun, il va en savoir trop 

A la découverte des Ur-Bororos :
Un étudiant en anthropologie part pour sa thèse à la découverte du peuple des Ur-Bororos. Son ami à la fac ne l'a jamais oublié et s'est toujours posé la question de savoir ce qu'était ce peuple qui avait été imposé à Janner, avec comme condition que sa thèse ne soit jamais publiée. Un jour, des années après, ils vont se revoir et Janner va lui raconter à quel point les Ur-Bororos sont « chiants » !!! Mais aussi comment sa vie a basculé au contact de ces gens différents.

La théorie quantitative de la démence :
Elève en psychosociologie, Harold découvre par hasard la théorie quantitative de la démence. Pour lui, le taux de maladie mental reste stable dans une société ou un groupe de personne. Si l'on soigne une personne pour une maladie mentale, une autre va déclarer un problème de santé mentale. Avec un groupe d'amis étudiant la même spécialité, ils mènent différentes expériences sur ce thème.

Monocellulaire :
Un homme, sans âge, est seul chez lui. C'est l'aube. Il attend. Il attend un coup de fil de son associé. Mais une douleur au bras le fait souffrir, il n'ose bouger et fixe alors les objets autour desquels il voit une aura colorée.

Attendre :
Quand la fin d'un millénaire profite aux sectes pour faire croire qu'il est vain d'attendre. Un homme va devoir défendre son ami qui, fragile d'esprit, va croire ce que le gourou lui raconte.

L'avis d'Arsenik_ :
Au total, l'imagination et le style de Will Self sont enthousiasmants : une écriture d'une telle puissance, d'une telle force d'évocation. Will Self, c'est le cachet qui ne soigne pas, mais qui rend fou, fou et hilare, hilare parce que fou.

Ecrite par Arsenik_, le 11 Mai 2004 à 08:05 dans la rubrique Roman Nouvelle .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb