Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

La somme des côtés... (Welcome to Hope - Tome 2)

 
  Marie & Vanders
Edition : Bamboo, Collection : Grand Angle 2007, 48 pages ISBN : 978-2-35078-260-7 12,90
 

L'agent fédéral Borman s'occupe de recouper les informations des disparus déclarés pour voir si quelque chose de louche ne pourrait pas en ressortir. Pourtant, il les comprend, ces disparus. Surtout ceux qui ont choisi de disparaître. S'il avait le courage, il disparaîtrait lui aussi. Loin de sa vie minable. Loin de sa femme qui la lui pollue, la vie. Et voilà que deux informations peuvent se recouper. Deux informations qui vont amener l'agent fédéral Borman à se rendre à Hope, dans le Kansas.

Scott vient juste de laisser Betty en plan. Il compte bien se refaire avec le fric qu'il lui a piqué. Mais il faut faire vite avant que tout le monde ne connaisse son méfait. Avant qu'ils ne lui fassent payer.
Cody est enchainé dans la grange de Hank. Pour l'instant, il ne lui est encore rien arrivé. Mais il se rappelle le gamin. Il se rappelle le marteau. Il se rappelle. Il se rappelle l'envie de vomir. L'envie de mourir pour ne pas subir la même chose. Seulement, que faire quand une montagne de muscle et de hargne vous retient prisonnier, attaché comme un chien à un poteau ?

Welcome to Hope n'est vraiment pas une série ordinaire. C'est sombre. C'est écoeurant. C'est fort. C'est violent. C'est puissant. C'est à la limite du soutenable. Pas dans les images, mais dans les suggestions. Ce qui est pire. Et pourtant, cette histoire finalement assez simple en devient vraiment hypnotique. Comme sait si bien l'être l'immonde nature humaine. Et pourtant, on se met facilement à la place des protagonistes (on ne peut pas parler de héros). Ils sont simples. Ils sont comme vous et moi. Et c'est ça qui est le plus effrayant. L'incroyable réalité, les évènements et la crudité de ceux-ci.

En tous cas, je recommande la lecture de cette série, même si je sais qu'elle ne sera pas appréciée par tout le monde et qu'il vaut même mieux que certains ne la lisent pas.

Ecrite par WongLi, le 25 Juin 2007 à 20:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb