Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

La confrérie du crabe (Tome 2)

 
  Gallié & Andreae
Edition : Delcourt, Collection : Terres de légendes 2009, 54 pages ISBN : 978-2-7560-1170-7 13,95
 

Bernardino, Maël, Jarvis, Nicolo et Côme ont pu échapper aux sombres assauts des vampires. Ils ont été recueillis à la lumière du jour, puis conduits dans un laboratoire de recherches faisant l'objet de bien étranges expériences : un chercheur un peu à la Frankenstein réussit ainsi à donner vie à une petite fille, grâce à l'énergie fournie par la foudre. Le miracle ainsi accompli procure au chercheur une joie de courte durée, car non seulement il découvre qu'il a été espionné par les cinq membres de la confrérie du crabe, mais en plus le vampire des ténèbres est là pour récupérer ses proies, et il a bien envie d'ailleurs maintenant de s'en prendre à la petite fille fraîchement ressuscitée.

Mais cette dernière pousse un cri des plus stridents, et parvient à s'échapper avec ces cinq nouveaux amis, alors que les tours du château s'affaissent sous les assauts apocalyptiques de l'orage. Mais les membres de cette confrérie ne sont pas sortis d'affaire pour autant : ils se retrouvent maintenant dans une espèce de salle ornée de milliers d'ossements : ce sont les ossements de tous les enfants qui ont du subir une opération chirurgicale pour se faire ôter leur crabe. Certains chirurgiens sont réputés pour ce type d'opérations, et leur image est présente dans cette nouvelle salle Mais la curiosité d'une petite fille peut provoquer bien des catastrophes, et tandis qu'elle récupère un tibia, elle fait de nouveau s'écrouler tout un édifice pourtant si soigneusement rangé.

Nouvelle échappatoire, nouvelle scène, en compagnie de centaines d'enfants qui se disent morts, et qui le prouvent : pour trouver le repos éternel, ils doivent récupérer les fragments manquant de leur anatomie : rein, poumon, coeur, rate : tout organe est le bienvenu, quitte à le prélever sur un des six héros venant de faire leur apparition...

Quel voyage haletant une nouvelle fois avec ce second tome ! Matthieu Gallié, le scénariste d'Algernon Woodcock, nous gâte avec cette pépite des éditions Delcourt... La confrérie du crabe est une série très sombre, pour ne pas dire noire, avec tous ces décors tout droit issus des pires films d'horreur de notre enfance. Les jeunes protagonistes sont confrontés sans cesse à toutes sortes de situation désespérées, pour toujours sen sortir (en tout cas pour le moment), et on ne ressort pas intact de ces courses effrénées...

L'atmosphère rendue est forcément superbe, et le dessin de Andreae (jetez un oeil au magnifique Terre Mécanique chez Casterman, dont la qualité graphique na rien à envier à La nef des fous de Turf) y est pour beaucoup : on ne compte plus les expressions différentes sur les visages de tous ces mômes, ou les crânes et autres effets de brouillard qui parsèment ces planches. La luminosité est ici extraordinaire, avec nombre de cases tirant dans les tons sépia du plus bel effet.

Non vraiment, La confrérie du crabe est bel et bien un petit bijou d'originalité, qui doit être absolument possédé par tout collectionneur digne de ce nom... J'ai dit !

Ecrite par Clark, le 10 Février 2009 à 09:02 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb