Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

L'hérétique (La quête du Graal - Tome 3)

 
  Cornwell, Bernard
Edition : Presses de la Cité 2006, 444 pages ISBN : 2-258-06715-4 21,50
 

Calais, 1347. Les troupes du roi Philippe VI de Valois font face à l'armée anglaise qui assiège la ville. L'ordre est donné de prendre un avant-poste anglais, sur les rives de la Ham. L'opération est menée à succès sans trop de difficultés, la garnison est massacrée ou prend la fuite. Le comte Northampton et un groupe de chevaliers anglais venus en renfort se retrouvent pris au piège dans les marais environnant, encerclés par la cavalerie française. Un jeune maître archer, Thomas de Hookton, fraîchement débarqué sur demande du comte, part à leur rescousse, aidé par dautres de ces précis collègues. Après une âpre lutte, le comte et ses compagnons d'armes peuvent finalement faire sauter le verrou français. Quelques heures plus tard, le noble place Thomas à la tête d'un petit contingent d'archers et d'hommes d'armes. Ils partent pour le sud-ouest de la France, en Gascogne pour reprendre possession d'un ancien fief du seigneur ainsi que pour enquêter sur le Saint Graal.

Bernard Cornwell, auteur britannique, est un  grand spécialiste du roman historico-médiéval. Avec L'hérétique, il clôture sa trilogie consacrée à la recherche du dernier gobelet du Christ. C'est appréciable, les romans peuvent être lus indépendamment les uns des autres. Cette histoire nous est contée de main de maître, nous sommes directement plongé au coeur de l'intrigue et des batailles. Le vocabulaire précis et complexe ne fait qu'accroître cette sensation d'immersion. Un autre point fort de cet ouvrage est, et je trouve cela très important, qu'il nous apprend énormément de choses car malgré son caractère romanesque, il est doté d'une solide base historique.

Les émotions et sentiments des différents protagonistes sont fort bien décrits, ils sont très vivants mais leur cruauté, leurs faiblesses morales font que l'on ne rentre pas vraiment dans leur peau. J'ai pu, une fois de plus, observer la vilenie, le cynisme de l'Eglise, l'ignorance qu'elle propage n'a pas de frontière et elle est si manipulatrice que personne ne peut s'élever contre elle sous peine de graves conséquences, tant physiques que psychologiques. Il n'y a aucun honneur dans ses actes.

Ecrite par Baern, le 16 Août 2006 à 10:08 dans la rubrique Roman Inclassable .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb