Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Appel à manifester le 13 avril contre les répressions syndicales en cours et les violences policières (solidaires08)
EHPAD : À quand des mesures concrètes ? (solidaires08)
Solidarité avec Geneviève Legay et l’association ATTAC pour la liberté de manifester (solidaires08)
Retraite, on nous prend pour des ânes (solidaires08)
Plus de 10 milliards d’euros d’aides sociales non attribuées en 2018 ! Vous avez dit « Pognon de dingues » ? (solidaires08)



 

L'espérance (Pandora Box - Tome 8)

 
  Alcante & Pagot
Edition : Dupuis, Collection : Empreinte(s) 2006, 54 pages ISBN : 2-8001-3748-7 13
 

Le président Shimmer (voir Pandora Box tome 1), a laissé derrière lui un enfant. Son enfant. Son clone. Le premier clone humain. Et à part les personnes présentes ce soir là, personne n'est au courant de ce qu'il est en réalité. Même pas lui. Lui, c'est Adam (tiens, marrant comme prénom !) Stream. À la veille d'avoir un bébé, il est pris d'une crise aiguë de questions existentielles, qu'il compte régler chez son père. Seulement celui-ci n'a pas trop le temps (et l'envie) de lui répondre, stressé qu'il est par les pluies diluviennes et le risque qu'un barrage se rompe.

Pendant ce temps, Jack Ryan, journaliste d'investigation aux scrupules plus que minces va mettre le doigt sur le secret d'Adam et est bien décidé à ne pas lâcher cette histoire qui pourrait bien faire la une de tous les journaux. Seulement, coincé dans une bourgade en danger avec un homme angoissé et une trisomique apeurée, il devra peut-être revoir l'ordre de ses priorités.

Pandora Box est une série magistrale. Je vous le dis depuis le début, et je continue à le clamer haut et fort. Loin de se vautrer dans une facilité évidente, Alcante propose des scénarios originaux pour illustrer les pêchés qui s'abattent sur l'Homme, pêchés qu'il a lui-même provoqué par sa vantardise et son extraordinaire faculté qu'il a à tout pervertir. Seulement, dans ce tome, la boucle est bouclée puisqu'il revient sur les évènements survenus dans le premier tome.

L'espérance, il faut quand même allé la chercher dans les dernières pages, puisque les premières sont sur le même ton que les autres tomes : pessimiste. Mais elle arrivera après un renouveau, par les eaux, comme il se doit.

Pandora Box était un défi, qui a été relevé brillamment, et qui devrait s'inscrire dans les grandes séries de la bande dessinée de ces dernières années.

Ecrite par WongLi, le 24 Avril 2006 à 16:04 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb