Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

L'espace de la révélation

 
  Reynolds, Alastair
Edition : Presses de la Cité 2002, 700 pages ISBN : 2-258-05841-4 21,50
 

Dan Sylveste, figure emblématique de Resurgam, s'est lancé dans la recherche de vestiges de la civilisation amarantine. Il va bientôt faire une découverte qui aura plus d'importance que tout ce quil aurait pu imaginer. Mais dans les nappes politiques de Resurgam, tout le monde n'est pas de son côté et certains de ses ennemis vont fomenter un coup d'état contre lui.

A Yellowstone, Khouri, une jeune femme tueuse à gage, va être engagée, plus ou moins de force, par une personne mystérieuse afin de mener un contrat un peu particulier. Et ce qu'elle va vivre et découvrir va aller au-delà de tout ce quelle pouvait penser ; aussi bien sur son avenir que sur son passé.

Dans un autre coin de la galaxie, en un autre temps, le Spleen de l'Infini, un gobe-lumen, poursuit une quête amorcée des années auparavant. Malgré sa superficie, l'équipage de se compose que de six personnes, dont le capitaine souffrant d'un mal plus grave que n'importe quelle autre maladie. Mais avec un tel appareil, les frontières du temps se franchissent avec aisance et le bout de la quête n'est plus très loin.

Trois histoires, trois destins qui vont converger et se rencontrer pour vivre une histoire qui va plus loin que l'Histoire.

Premier roman d'Alastair Reynolds, L'espace de la révélation est un ouvrage ambitieux de par son volume mais aussi de par le monde qu'il esquisse (ce n'est que le premier volume d'une trilogie). C'est un monde riche, fouillé et surprenant qui a l'avantage d'être complexe sans être pédant, mais plutôt cruellement passionnant.

L'auteur a de plus réussi à ne pas nous noyer sous des éléments de détails techniques et scientifiques, comme c'est souvent le cas des romans écrit par ses confrères astrophysiciens. La vulgarisation n'est pas extrême ni niaise, mais vraiment bien tournée et accessible.

Un roman qui, je l'espère, fera date dans l'histoire de la Science Fiction mondiale.

Ecrite par WongLi, le 09 Novembre 2003 à 19:11 dans la rubrique Roman Sf .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb