Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Immersion (Poison - Tome 1)

 
  Astier
Edition : Dargaud 2006, 96 pages ISBN : 2-205-05776-6 11
 

Malgré son statut de policier, ce que vient de faire Clara, alias Claire, membre de la cellule très secrète de la Poison, est un meurtre. Comment une jeune femme brillante et pleine d'avenir a pu en arriver là ? Qu'est-ce qui l'a poussé dans ses retranchements au point de perdre le contrôle et de commettre l'irréparable ? C'est ce que va nous proposer de découvrir Laurent Astier au cours de cette série qui risque de s'avérer dure mais pleine de sensibilité et de vérité.

Le dessin énergique d'Astier saura vous séduire si vous arrivez à passer la colorisation qu'il a volontairement choisie singulière. Mais elle n'est là que pour renforcer le propos et appuyer les ambiances glauques et les décors sordides. Parce que Poison n'est pas une série à mettre devant tous les yeux. Elle colle une baffe et retourne les tripes. Elle amène le lecteur à se poser des questions et elle arrive à mettre une situation irréelle dans le quotidien de chacun. Parce que Claire n'est pas un personnage de science-fiction. C'est votre voisine, votre cousine, votre femme ou votre fille. Jusqu'à ce que tout bascule vers l'irréparable.

J'espère que vous l'aurez compris, avec ce premier tome Astier nous assène une bonne grosse claque qui ne demande qu'à être confirmée par les tomes suivants. En plus, le format (quatre vingt seize pages) vous donne le volume de deux tomes dés le début, pour ne pas se sentir trop frustré.

Excellent !

Ecrite par WongLi, le 24 Avril 2006 à 17:04 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb