Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Flic à Hollywood

 
  Wambaugh, Joseph
Edition : Points 2009, 424 pages ISBN : 978-2-7578-1300-3 7,80
 

Sur le territoire du commissariat d'Hollywood, les criminels et autres délinquants sont à limage des productions des studios du bois sacré, de toutes les couleurs, explosifs et dingues ou ridicules et stupides. Mais, peu importe le style de la racaille, elle doit être contenue et matée pour ne pas importuner les honnêtes citoyens et les touristes. Cest le boulot des flics du L.A.P.D.. Sans eux, L.A. et ses environs seraient déjà devenue un mix entre Tijuana et Bagdad. Les anges gardiens bleus de la cité sont bien les derniers à vouloir la maintenir à flot...

Joseph Wambaugh, ancien du L.A.P.D. est l'auteur de nombreux romans policiers se déroulant dans Los Angeles dont, par exemple Patrouilles de nuit ou Les Nouveaux centurions. Le présent roman retrace les vies et les rotations des patrouilles des policiers du commissariat d'Hollywood, leurs combats, autant contre le flot de hors-la-loi, de drogués et de malades du quartier que contre les autorités politiques, éminences grises du politiquement correct et coupeuses de budget.

L'histoire m'a fortement fait penser aux épisodes de la série The Shield. En plus des lieux et de l'ambiance générale, le scénario démarre véritablement avec l'enquête sur l'attaque crapuleuse de la boutique d'un bijoutier. Celle-ci deviendra le fil conducteur du récit, tandis que de multiples événements de moindre importance prendront place autour de cette affaire.

Les policiers (inspecteurs ou en uniforme) sont, évidemment, les principaux personnages de ce récit. L'auteur propose des duos de flics, une solution réaliste permettant beaucoup d'interaction entre les fonctionnaires et des dialogues à la fois frais et acides, remplis de rêves et de colère. Chaque personnage possède un style particulier d'élocution (retranscrit sous forme plus ou moins phonétique) et une manière d'être bien à lui, ce qui fait que l'on sattache très vite aux policiers présentés. Le lecteur vit en quelque sorte à leurs côtés, le temps de leurs patrouilles. Leurs sentiments sont décrits avec une grande précision. On partage leurs peines et leurs joies et on se dit que l'on est très bien de ce côté-ci de l'Atlantique. Somme toute, l'auteur rend un formidable hommage à ses jeunes collègues.

Le récit de Wambaugh est émouvant et captivant. Ce livre ne laissera aucun lecteur indifférent, tant son réalisme est touchant. En d'autres mots, ouvrir la première page de couverture, c'est ouvrir la porte d'un casier à Hollywood Station.

Ecrite par Baern, le 02 Avril 2009 à 11:04 dans la rubrique Roman Polar .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb