Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Dragon Ball (Perfect edition - Tome 4)

 
  Toriyama, Akira
Edition : Glénat, Collection : Shônen 2009, 234 pages ISBN : 978-2-7234-6776-6 10,55
 

C'est la demi-finale du grand tournoi des arts martiaux. Goku affronte Nam, un moine bouddhiste qui a une résolution très forte pour une raison de vie ou de mort. De sa victoire dépend la survie de son village. Mais cela, Goku l'ignore... pas Kamé Sennin qui le lit dans son esprit. Mais Nam est trop optimiste, car sa technique de la croix céleste n'est pas aussi efficace qu'il ne l'aurait voulu ! Goku se relève, et évite l'attaque suivante en sautant à son tour. C'est le début d'un combat en plein ciel d'anthologie !

Son Goku finit par gagner, mais je vous rassure, la survie du village n'en a pas pâtit ! En effet, Nam ignorait que l'eau était gratuite dans ce pays et qu'il suffisait d'avoir de quoi la transporter... comme dans une capsule par exemple !

Après un volume trois, qui pour moi reste et restera à vie je pense, le meilleur, ce volume est principalement centré sur la finale qui va opposer le maître et son disciple. Sous le déguisement de Jackie Chun, Kamé Sennin veut apprendre l'humilité à ses deux disciples, Krilin et Goku. Pourtant, avec ce dernier il va avoir beaucoup plus de mal qu'il ne le pensait.

Ce volume quatre est aussi le début de la troisième grande histoire, celle de la deuxième recherche des Dragon Ball... où Son Goku va devoir affronter la fameuse armée du Ruban Rouge. Autant le premier ennemi était d'effectif réduit et parfois bien ridicule, autant cette armée va poser de multiples soucis à Goku et ses amis. Le récit y gagne en gravité.

À part ça, la version "perfect edition" est toujours aussi géniale à parcourir. Avec ses pages en couleur, la traduction exacte faite dans la version en coffret, et ces pages grands format, Dragon Ball démontre qu'il est bien le premier des shônen manga ! Vivement les prochaines perfect édition prévues avec d'autres auteurs d'ailleurs... Pour sûr, j'en serai.

Ecrite par Garion, le 05 Novembre 2009 à 12:11 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb