Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Manifestation le 21 septembre contre les ordonnances Macron sur le code du travail (solidaires08)
Manifestation le 21 septembre contre les ordonnances Macron sur le code du travail (solidaires08)
Pas de permanence en droit du travail les 18 et 25 septembre 2017 (solidaires08)
Manifestation du 12 septembre 2017 contre la loi Travail XXL (solidaires08)
Loi travail 2... Ordonnances ou pas... ON N’EN VEUT PAS !!! (solidaires08)



 

Comme feuilles au vent (La légende des nuées écarlates - Tome 2)

 
  Tenuta
Edition : Les Humanoïdes Associés 2008, 48 pages ISBN : 978-2-7316-1991-1 12,90
 

Il y a de cela quelques années, Yozeru trouva Myobu dans la douleur. Son enfant se présentait mal et elle souffrait le martyre. Seulement, elle qui n'avait rien possédait un bien très précieux : l'espoir. Et elle espérait que son enfant pourrait vivre mieux qu'elle, même si elle n'était plus là pour le voir. Elle demanda donc à Yozeru de lui ouvrir le ventre pour faire sortir l'enfant. Mais avant cela, elle lui raconta l'histoire d'un enfant qui sacrifia un de ses yeux pour nourrir un bébé loup qu'il avait recueilli. Un sacrifice qui lui fut remboursé par la suite.

Les années ont passées et Meiki, la fille de Myobu, n'est plus auprès de Yozeru. Celui-ci a réussit à la faire s'évader. Mais le vieil homme est à présent enchainé et Dame Ryin compte bien maintenant lui faire avouer le sort de la jeune fille. Parce qu'elle sait qu'en la retrouvant, elle mettra la main sur Raido Caym. Yozeru est un homme fidèle et ne parlera pas, à moins de l'y obligé avec des substances fourbes.

Il va être grand temps pour Raido d'arrêter de se cacher et de fuir et de faire face à ce passé dont il se souvient de mieux en mieux.

Vous trouvez la couverture jolie ? Oui, elle est effectivement de toute beauté. Mais avez-vous bien regardé ce qui compose le sol sur lequel se trouve Dame Ryin ? Cette couverture, à la fois gracieuse et terriblement écoeurante, résume bien ce tome. Il est bien entendu hors de question de pardonner les exactions de chacun mais bien d'essayer de comprendre ce qu'il s'est passé.

Mais même si l'histoire est intéressante de par son héros qui n'en est pas un, La légende des nuées écarlates possède un atout encore plus grand : son dessin. Saverio Tenuta nous donne une nouvelle fois une leçon de bande dessinée. Son trait est extrêmement lisible et pourtant il fourmille de détails. Vous avez aimez le premier ? Vous adorerez le second. Même dans l'action, son dessin ne perd pas son attrait. Et ses visages sont aussi expressifs que le permet cette époque choisie pour englober l'histoire.

Si vous ne connaissez pas encore cette série, il est grand temps de vous jeter dessus. Vous ne le regretterez pas. Et on ne peut qu'espérer que l'histoire se poursuivra. Il y a encore de la matière, même si elle pourrait s'arrêter ici sans déranger.

Ecrite par WongLi, le 27 Novembre 2008 à 06:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb