Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Ce qui est caché (Jason Brice - Tome 2)

 
  Jovanovic & Alcante
Edition : Dupuis, Collection : Repérages 2009, 54 pages ISBN : 978-2-8001-4474-0 13,50
 

Jason Brice est un homme qui n'est pas du genre à baisser les bras. Par ailleurs, cest quelqu'un qui a toujours pensé posséder son destin entre les mains. Mais les évènements survenus dans le premier tome, où il a tué malgré lui la fille qu'il était censé protéger, lui font maintenant sérieusement douter de ses certitudes. Ainsi, Morgan Fatoy, l'écrivain, avait tout prévu... L'homme en question a écrit de nombreuses histoires, dont une, écrite au début du siècle dernier, qui décrivait de manière troublante les circonstances du naufrage du Titanic survenu en 1912...

Alors Jason dévore toute l'oeuvre de Morgan Fatoy. Il fait des recherches sur les personnages de fiction morts brutalement, pour découvrir que des personnes portant les mêmes noms ont été l'objet plus tard des mêmes morts brutales que celles qui avaient été décrites. Ainsi, Jason veut en savoir plus sur Fatoy (nom qui, au passage, signifie Objet du destin). Il rencontre son ancien éditeur, qui lui fait une confidence : Fatoy s'appelait en réalité Jack Covey, et il possédait une maison de campagne où il se retirait pour écrire. Par ailleurs, l'éditeur est sûr que sur l'ensemble de loeuvre de Covey, une infime partie a fait l'objet d'une commercialisation. Ainsi, il devrait même rester l'oeuvre de sa vie dans cette demeure. L'ennui, cest que personne ne sait où se trouve cette maison de campagne.

Alors Jason va enquêter, dans le Londres populaire, sur les traces de Jack Covey l'écrivain qui prédisait tout... L'homme qui a du devenir dingue en voyant que ce qu'il écrivait devenait réalité, surtout avec le naufrage du Titanic. Jason doit savoir, d'abord pour sa santé mentale, et surtout pour trouver un moyen de se faire innocenter aux yeux de la police qui a découvert la balle issue de l'arme de Jason dans le cadavre de Theresa Prendergast...

On pouvait penser, à la lecture du premier tome de Jason Brice, qu'on tenait là un one-shot qui se suffisait à lui-même. Certes, cela reste vrai, alors j'ai eu un petit doute en voyant qu'un second tome était sorti sur cette série. Non que cela me mécontentait, bien au contraire, au vu de la qualité scénaristique du premier tome, et au vu d'autres séries du scénariste Alcante (Pandora Box en tête). Mais je ne voyais pas bien ce qui pouvait être rajouté derrière ce tome.

Et là, on découvre une histoire mettant l'accent sur un jeu de piste entre Jason qui lutte pour être innocenté, et un écrivain devin disparu il y a déjà plusieurs décennies. Et force est de constater que les choses se tiennent encore tout à fait, faisant disparaître les soupçons que l'on pouvait avoir sur la façon de compléter le tome précédent.

Bref, vous l'aurez compris, le travail scénaristique est une fois de plus très bon, voire excellent, avec un rythme effréné : on ne s'ennuie pas une seconde devant ce thriller à l'ancienne, d'ailleurs toujours agrémenté des planches réalistes et sans doute pleines de recherches de Jovanovic. Mention spéciale pour ces clins d'oeil aux autres séries des auteurs, qui se retrouvent dans la série être des romans de Morgan Fatoy, alias Jack Covey. Le tome se termine sur un bel effet de dernière page, donnant lui tout son sens à l'attente avant le troisième (et dernier ?) tome.

Ecrite par Clark, le 23 Novembre 2009 à 11:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb