Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Berserk (Tome 23)

 
  Miura, Kentaro
Edition : Glénat, Collection : Seinen Manga 2008, 205 pages ISBN : 978-2-7234-5963-1 6,50
 

Guts escorte Casca vers le pays des elfes où il espère qu'elle sera enfin en sécurité. Mais comme on pouvait s'y attendre le voyage est loin d'être de tout repos. Pour la première fois, les deux porteurs de la marque maudite sont réunis, ce qui attire un nombre bien plus important d'esprits à combattre. Guts doit ainsi mener une double bataille plus difficile que jamais. Premièrement contre les démons, car même s'il est habitué à se battre des nuits entières, il porte désormais en plus de sa propre vie, le poids de celle de Casca. Deuxièmement contre son propre démon intérieur, sa soif de meurtre qui l'incite à tuer de ses propres mains son amie. Plus Guts tue de démons pour protéger celle qu'il aime, plus sa soif de sang augmente au risque de lui faire perdre tout contrôle. Combien de temps pourra-t-il encore se contenir ?

Magnifique ! Les combats de ce tome, rythmés par les pensées de Guts sont plus prenants que jamais. Démuni, impuissant, notre héros endosse pour la première fois le rôle de protecteur amoureux et réalise à quel point la force brute est insuffisante dans le vrai combat qu'est la vie, le rapport avec les autres. Mais c'est justement par le tissu social, par les liens d'amitié que va se créer sa nouvelle force. Servi par des graphismes toujours aussi soignés, un scénario exceptionnel qui passe sans difficulté de la petite histoire à la grande et nous rappelle ainsi la grande épopée du cycle de l'armée du faucon, ce tome marque une nouvelle étape dans la grande saga de Berserk. Quand on voit avec quelle maîtrise, l'auteur parvient à faire évoluer conjointement ses personnages et son récit, on reste admiratif et plus encore impatient de connaître la suite de l'histoire. Il s'agit là assurément d'un summum du manga actuel. D'autant plus que de nombreux éléments installent toujours davantage le récit dans le contexte de l'Europe médiévale. Si l'Inquisition et le Saint-siège étaient déjà des références évidentes à la papauté italienne, les nouveaux ennemis qui vont de l'archer anglo-saxon aux guerriers danois, sont autant de petits clins d'oeil qui séduisent forcément le lecteur européen plutôt habitué aux sources d'inspirations issues du folklore nippon.

Ecrite par Cpatrick, le 24 Mars 2008 à 13:03 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb