Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Beet the Vandel Buster (Tome 8)

 
  Sanjô, Riku & Inada, Kôji
Edition : Kana 2007, 199 pages ISBN : 978-2-5050-0171-3 5,95
 

Balleus les dents d'acier menace l'avion qui doit amener les Beet Warriors et son pilote vers Bekatrute, le pays le plus proche de l'autre côté de la mer. Le rafus du combat entre les sbires de ce dernier contre Kissu et Poala réveille Beet qui détruit la monture méchanique du Vandel aux cinq étoiles. Evidemment celui qui se proclame comme "le vandel le plus puissant de ces mers" se fait éclater en deux temps trois mouvements, et nos amis vont pouvoir enfin poursuivre leur route.

Sauf que voilà, ce Balleus n'était pas le seul à se dire le plus puissant... ils le font tous, et sont très nombreux. Du coup au cours du voyage, Kissu et Beet se retrouvent séparés des autres, se promettant de se retrouver ensemble à Bekatrute. Pendant ce temps, les Vandels reçoivent une intéressante missive de la part du créateur... et Beet n'y est pas étranger.

Du coup le récit va s'accélérer. En plus de ce scénario qui évolue, nous commencerons à savoir ce qu'il est advenu des Zenon Warriors, eux qui ont donné leur Saïgas à Beet voilà si longtemps.

Vu l'action de Shagi, l'histoire est à nouveau ouverte et l'on peut s'attendre à tous les rebondissements, comme le prouve d'ailleurs la fin de ce volume. Bref j'ai vraiment adoré, la série s'améliore ! Et dire qu'il faut attendre pour avoir la suite...

Ecrite par Garion, le 24 Décembre 2007 à 15:12 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb