Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)
Ira-t-on jusqu’à une nouvelle catastrophe ferroviaire ?! (solidaires08)
Loi travail le retour... consultez le programme (solidaires08)
Communiqué des agent-es du Ministère du travail occupant la DIRECCTE IDF (solidaires08)



 

Time's up ( version bleu, jaune ou purple)

 
  Asmodée
Edition : Asmodée 2000 18,90
 

Time's up, le jeu qui rend fou… de rire.
C'est un jeu d'équipe dont la règle est simple : faire découvrir, en un temps donné, le plus de personnages à votre/vos coéquipier(s).
On peut y jouer de 12 à 99 ans, à partir de 4 joueurs.

Au départ, chaque joueur reçoit plusieurs cartes sur lesquelles sont inscrits des noms de personnages. Il en écartera deux et les autres formeront une pioche commune entre tous les joueurs.

Le jeu se déroule en trois manches:

  • Première manche : on a le droit de dire tout et n'importe quoi pour faire deviner son personnage. Les partenaires peuvent donner autant de propositions qu'ils le souhaitent. Seule contrainte : il est interdit de passer une carte. A la fin du temps imparti, la pioche passe à l'équipe suivante et ainsi de suite jusqu'à épuisement de celle-ci. Les joueurs de chaque équipe font deviner à tour de rôle.  
  • Seconde manche : un mot et un seul pour décrire le personnage et les partenaires n'ont droit qu'à une réponse. Par contre, on peut passer les cartes.  
  • Troisième manche : on se tait et on mime. Comme pour la seconde manche, une seule réponse mais on peut passer.

L'équipe qui aura découvert le plus de personnages au cumul des trois manches remporte la partie.

Honnêtement, mon jeu favori du moment pour animer une soirée entre amis pour peu qu'ils laissent leur timidité aux vestiaires (sinon, préférez un bon scrabble). Fous-rires garantis. Nul besoin d'avoir une culture générale immense. Les plus aguerris choisiront exprès de garder les personnages inconnus.

On ne se moquera pas si Mendeleïv n'était pas un célèbre compositeur russe ou si Cthulhu vous évoque plus une faute de frappe qu'HP Lovecraft. L'important est de faire deviner, par n'importe quel moyen, pas d'étaler sa science.

De même, les écarts générationnels peuvent pimenter l'affaire : si vous avez grandi avec Garcimore et ses tours de cartes, il n'est pas certain que votre cousine de vingt ans ait jamais entendu parler de lui… et alors là, bon courage.

Ecrite par Yria, le 04 Juin 2010 à 10:06 dans la rubrique Plateaux .
Commenter cette chronique



C'est bien vrai ça !
Ecrit par WongLi le 04 Juin 2010

C'est vrai que c'est un bon jeu qui fait beaucoup rire, surtout dans la deuxième et troisième manche. A recommander !

Répondre à ce commentaire




© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb