Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Les dieux de Cluny (précédé de Le fantôme d'Orsay)

 
  Darnaudet, François
Edition : Nestiveqnen, Collection : Fantastique 2003, 336 pages ISBN : 2-910899-86-1 18,40
 

Éric Bernardi est étudiant. Il travaille actuellement sur une thèse, mais pour se faire un peu d'argent, est aussi gardien dans une société privée, la Forks. Il vit une histoire d'amour tumultueuse avec Odile, femme complètement libérée... on pourrait même dire délurée. C'est en qualité de gardien qu'il est amené à côtoyer les oeuvres d'art du musée d'Orsay. Mais celles-ci recèlent des choses oubliées depuis trop longtemps et qui vont bientôt se réveiller et se déchaîner sur un Paris impuissant.

L'inspecteur Couput est, quant à lui, un homme tout ce qu'il y a de plus rationnel. Cependant, il devra mettre ses croyances au placard et envisager les choses d'une manière complètement différente s'il veut pouvoir résoudre les meurtres survenus au musée d'Orsay.

Deux destins qui se croisent. Deux hommes qui vont devoir faire un face aux atrocités surgies de l'oubli.

Ce petite résumé est plutôt celui de Le fantôme d'Orsay, mais il serait impensable de ne pas commencer par le commencement. Car les deux histoires que l'on retrouve dans ce recueil se suivent et mettent en scène les mêmes personnages. Pour résumer brièvement la situation de Les dieux de Cluny, des dieux gaulois, enfermés depuis des millénaires, vont se libérer et semer le chaos dans différentes villes d'Europe. Et des dieux païens en colère, ça fait très mal, vous pouvez me croire.

Ce qu'on peut dire, c'est que François Darnaudet sait raconter des histoires fantastiques, et qu'il le fait bien. On est complètement happé par ses récits et il nous emporte dans l'action et dans le sentiment d'urgence qui rythme ses histoires. On ne peut que saluer la performance, les auteurs de fantastique français étant si rares. Cependant, il se sort haut la main de cet exercice, rivalisant par là avec les plus grands auteurs anglo-saxons de ce genre de littérature.

Je ne peux que conseiller la lecture de cette oeuvre qui m'a réellement éblouie. Je suis un grand fan de littérature fantastique, mais cela faisait longtemps que je n'avais pas été autant pris par une histoire et ses personnages.

À lire de toute urgence !

Ecrite par WongLi, le 21 Janvier 2004 à 08:01 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb