Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

La louve et la croix

 
  Swann, S. A.
Edition : Bragelonne 2010, 382 pages ISBN : 978-2-35294-417-1 20
 

La ville de Mejdân a été conquise par la chrétienté et s'appelle désormais Johannisburg. Les habitants ont quasiment tous été massacrés et les survivants des clans vivotent misérablement, tentant de s'effacer pour ne pas être écrasés par l'Ordre teutonique qui règne sur la contrée d'une main de fer, traquant sans pitié les anciennes croyances et les éventuelles rébellion.

L'histoire commence en 1221, année où le frère Semyon va être le seul à survivre de son monastère, décimé par une bête à mi-chemin entre l'homme et le loup. De son affrontement avec la créature, il parviendra à récupérer les rejetons de celle-ci, dix êtres hybrides dont l'église va avoir tôt fait de trouver une utilité.

En 1239, nous assistons alors à l'évasion de Lilly, jeune fille inconnue qui se ronge le pied pour échapper aux bracelets d'argent qui l'emprisonnent dans une geôle du château de Johannisburg. Son évasion va laisser sur place une trace de sang et ce n'est que lorsque la jeune fille va être retrouvée par Udolph, jeune homme qui a perdu un bras lors de la prise de Madjàn, qu'elle va pouvoir être soignée et mise à l'abri. Mais Lilly ne se souvient pas de ce qu'il lui est arrivé. Muette, gravement blessée, son pied a pourtant repoussé et elle se mêle petit à petit à la vie de la famille paysanne. Jusqu'à ce que l'Ordre teutonique lance des recherches extensives pour la retrouver, forçant Udoplh et ses parents adoptifs à se demander ce qui, en cette jeune fille si belle et innocente, peut tant les intéresser.

Des interludes remontant à 1231 nous donnent la réponse : Lilly est la dernière des enfants-loups de Sémyon et a été élevée par le frère Erhard qui l'a dressée à être une arme, à tuer sans merci, et à se considérer comme un animal damné. Son évasion reste la seule question en suspens : pourquoi Lilly, qui a voué son âme à Erhard et a dévasté Medjân pour lui, s'est-elle enfuie, et qu'est-ce qui la retient auprès d'Udolph et des siens, elle qui n'a rien ni personne ?

Ce très beau roman, parfaitement documenté et à la prose magnifique, est un régal qui ne peut se lâcher en cours de route. L'histoire est très belle et les allers-retours dans le passé ne font qu'éclairer sous un jour nouveau le destin de cette jeune fille inhumaine.

Ecrite par Zaahne, le 16 Septembre 2010 à 10:09 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb