Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

La belle lisse poire du prince de Motordu

 
  Pef
Edition : Gallimard Jeunesse, Collection : ALB Jeunesse 2010, 36 pages ISBN : 978-2070633654 9,90
 

Le prince de Motordu habite un chapeau magnifique. Il aime jouer et se détendre, comme par exemple faire du rateau à voile ou jouer aux tartes avec ses coussins dans la grande salle danger. Mais cela n'a que trop duré et le prince se voit intimer l'ordre par ses parents de se trouver une femme, et de se marier ! Suite à une panne de toiture, le prince rencontre une jeune flamme qui ramasse des braises des bois. Ils font connaissance et après avoir cerné le problème, la jeune institutrice, la princesse Dézécolle, l'invite dans sa classe, pour remettre le langage de ce charmant Prince... à l'endroit !

Ils tombent amoureux, et à force de travail, la Princesse Dézécolle réussit à soigner ses "mots de tête", dans son école publique, gratuite et obligatoire. Après moult péripéties, il rentre chez lui et reçoit une lettre de sa jolie maîtresse, lui proposant de se marier avec elle... et nous voilà prêts pour entamer la suite d'une longue histoire d'amour... et de livres.

Voilà le soucis, le prince de Motordu déforme tous les mots et dans sa bouche, comme tout le monde l'a bien compris (enfin je l'espère) un château devient un chapeau, ses cousins, ses coussins...
Il adore les petits bois qu'il mange en salade... mais cela lui donne des moutons qui le démangent. Encore plus drôle, même l'illustration suit l'erreur de langage, ainsi, si le Prince tombe salade, qui repasserait son singe ? On voit alors un singe allongé sur la table à repasser, ce qui fait hurler de rire nos chères têtes blondes.

J'ignorais l'existence de ce personnage de la littérature jeunesse jusqu'à aujourd'hui, mais quel plaisir, quelle hilarité devant le style, les dessins ! C'est avec étonnement que je vois mes filles rire aux éclats, surtout la plus grande il faut bien le préciser, devant les jeux de mots fabuleux proposés par l'auteur. Quelle surprise de voir que les mots tordus pouvaient autant passionner des enfants, et les voilà de rire et d'en rajouter, d'en inventer même, et cela pendant toute l'après midi qui a suivi... J'ai bien cru que j'allais devenir bol !

Franchement, pour les petits comme pour les grands, ce livre est un pur régal de la langue française. Drôle de livre de mots tordus, qui fait ensuite fonctionner l'imagination de toute la famille, et la lecture devient un jeu, à qui trouvera le prochain mot tordu, qui fera rire tout le monde.

Les enfants, amusés, comprennent le mot, apprennent à le différencier du mot à la sonorité proche, puis se mettent à jouer avec les homonymes. Au niveau scolaire et concernant l'apprentissage du langage : voici un excellent exercice. Le milieu scolaire se sert d'ailleurs du prince de Motordu pour apprendre à nos chérubins les subtilités de la langue française.

En bonus avec cet album, un dvd avec le dessin-animé ! Génialissime !

Bref, un pur moment de bonheur, de détente, de rire, joignant l'utile à l'agréable ! Vive Pef !

Ecrite par Moute, le 18 Octobre 2010 à 12:10 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb