Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Cinq jours par mois dans la peau d'un garçon

 
  Mc Laughlin, Lauren
Edition : Pocket Jeunesse 2009, 320 pages ISBN : 978-2-266-18255-3 13,50
 

Jill est une jeune fille comme les autres, avec ses problèmes de filles de son âge : les cours, les parents pénibles, les copines (dont Ramie, la confidente), et bien évidemment, les garçons... Lorsqu'on parle de ces derniers, il y en a surtout un, Tommy, dont Jill est amoureuse, et elle apprécierait ma foi volontiers de l'avoir pour cavalier au bal de fin d'année. Rien de bien original pour le moment, sauf qu'il y a aussi Jack... Et Jack, c'est qui, me demanderez-vous ? Eh bien, il ne s'agit ni plus ni moins de Jill qui, cinq jours par mois, juste avant ses règles, se transforme en garçon tout ce qu'il y a de plus libidineux à cet âge là...

Alors bien sûr, cet état de fait tout ce qu'il y a de problématique est un secret entre Jill et ses parents. Ces derniers (surtout la mère de Jill) font tout pour cacher la vérité au monde extérieur, en enfermant Jack dans la chambre de Jill (enfin, dans la sienne, en fait, vous suivez ?) cinq jours durant. Ah : un autre état de fait qui a son importance : Jill a un mantra, un rituel mensuel, qui l'empêche de savoir ce que Jack a fait durant sa période d'existence mensuelle. L'inverse n'est pas vrai, et on peut même dire que Jack est raide dingue amoureux de Ramie, la meilleure amie de Jill. Celle-ci va dailleurs le mener à fuguer une nuit, rendant les parents complètement dingues par la même occasion...

Alors, la guerre est déclarée : Jack est désormais condamné à être réellement enfermé durant sa mince existence, provoquant ainsi le désarroi de Julie. Quant à Jill, elle apprend que Tommy est bi ! De quoi se poser de sérieuses questions, surtout avec son secret, non ?

Vous pensiez que Cinq jours par mois dans la peau d'un garçon est un simple roman de filles, à l'eau de rose ? Grossière erreur ! On tient là le premier roman de Lauren Mc Laughlin (qui, d'après la bio, a eu une enfance et une adolescence tout ce qu'il y a de plus normal), et force est de constater que l'on se régale... Le découpage est intéressant, et tout trouvé, puisque les chapitres alternent ainsi entre un moment Jill et un moment Jack : les deux êtres sont diamétralement opposés, même s'ils résident dans le même corps, d'où l'intérêt purement jouissif que procure ce livre...

L'idée de base est forte, l'écriture est très bonne, avec un rythme tout ce qu'il y a de plus haletant. C'est bien simple : j'ai beau chercher les points négatifs qui pourraient assombrir le tableau, je ne vois pas ! Une excellente lecture, à mettre entre toutes les mains, adolescentes ou adultes, masculines ou féminines : un livre qui met tout simplement tout le monde d'accord...

Ecrite par Clark, le 26 Octobre 2009 à 10:10 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb