Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Übelblatt (Tome 10)

 
  Shiono, Etorouji
Edition : Ki-oon 2009, 223 pages ISBN : 978-2-35592-112-4 7,50
 

Dans les terres de Jebr, c'est la consternation. A peine le héros Glenn abattu, que le marquis Lebellond amène ses troupes pour mettre la pression sur les autoctones, et ce sur tous les peuples qui composent Jebr. La cible officielle n'est autre que l'assassin des héros, mais la réalité politique en est toute autre. Et les chefs de clan se demandent ce qu'il convient de faire.

Pendant ce temps, Koïnzell rencontre Dame Mirieda, qu'il a connu du temps où il était Ascherrit. Celle-ci n'est autre que l'héritière de Kfer, une autre lance de la trahison. Koïnzell apprend alors qu'un des héritiers de Kfer est un maître de la lame. Comment fera-t-il pour tuer le fils de son ancien meilleur ami, et pour lequel il a une dette ?

Honnêtement, Übelblatt est à mon sens ce qui se fait de mieux en ce moment en terme de manga seinen de fantasy. Depuis le prologue (le tome zéro), l'histoire ne fait que prendre de l'ampleur, avec des personnages principaux qui ont chacun leur histoires personnelles fortes (ou encore inconnue), et un univers où trahison et politique ont tout leur sens.

Le résultat, c'est une narration sans faille qui tient en haleine sans soucis au fil des pages. En plus, graphiquement Shiono Etorouji est aussi au rendez-vous. En effet, le trait est sûr, les décors détaillés, et les quelques planches en couleur au début de chaque volumes sont tout simplement superbes. Notez que le volume précédent s'est vu éditer en série limitée avec une couverture alternative.

Bref, je ne puis que vous inciter à vous procurer Übelblatt, où dans ce dixième opus un combat d'anthologie vous sera servi sur un plateau. Somptueux.

Ecrite par Garion, le 08 Février 2010 à 13:02 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb