Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Terreur (Intégrale)

 
  Follet & Duchâteau
Edition : Le Lombard, Collection : Signé 2009, 119 pages ISBN : 978-2-8036-2575-8 20
 

Paris, à la fin du dix-huitième siècle, la guillotine tranche à tout va. En pleine Terreur, les citoyens tentent de survivre du mieux qu'ils peuvent, tout en surveillant leurs "amis". Hormis pour un délateur ou un bourreau zélé, les possibilités citoyennes d'enrichissement sont minces, à moins que l'on ait une idée originale. Marie Grossholz est une artiste visionnaire. Elle réalise des moulages en cire de visages humains et expose ses oeuvres au cabinet Curtius. Le succès est retentissant, le musée fait le plein et la matière première ne risque pas de manquer mais il est dangereux de présenter au public certains personnages, même morts.

Peu après un avertissement du policier Jabot au sujet de la reproduction du comte de Vitray, Marie est agressée par un inconnu dans sa réserve, celui-ci détruit le visage de Vitray avant de s'enfuir.  La situation devient à ce point tendue que Marie et sa mère devront quitter Paris pendant plusieurs jours. Il semblerait que le moulage de Vitray ait réveillé quelque convoitise. La rumeur dit qu'il aurait volé les bijoux de Marie-Antoinette avant de disparaître

Fruit de la collaboration entre René Follet (dessin) et André-Paul Duchâteau (scénario), ce Terreur est un splendide ouvrage, tant au point de vue graphique qu'au niveau du récit.

Le dessin, ou plutôt la peinture de Follet met en images de façon formidable l'histoire. Selon les situations, cette peinture à l'huile peut être extrêmement précise (les émotions sur les visages, les plis des vêtements,) ou plus floue à la manière des impressionnistes. Cette combinaison plonge le lecteur dans une atmosphère particulière, à la fois dure et tourmentée mais toujours avec une pointe d'espoir.

De son côté, Duchâteau conte au lecteur le récit de la vie de celle qui donnera son nom au plus célèbre musée londonien, Marie Grossholtz-Tussaud, en y ajoutant une intrigue policière complexe et tortueuse. Il faudra rester attentif pour ne rater aucun élément et n'oublier aucun personnage. Il serait regrettable de passer à côté d'une partie de l'histoire en voulant aller trop vite car la vie romancée de Marie Tussaud est haletante et son courage, exceptionnel.

Attention, cependant, cet ouvrage ne plairait, probablement, pas à tout le monde à cause de sa relative difficulté et de son style graphique.

En définitive, Terreur est un album de bande dessinée original, beau et passionnant ; une judicieuse acquisition pour les amateurs du neuvième art!

Ecrite par Baern, le 20 Octobre 2009 à 09:10 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb