Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Pas de permanence en droit du travail lundi 27 mars 2017 (solidaires08)
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)



 

Terra-Nova (Nocturnes rouges - Tome 5)

 
  Nhieu & Looky
Edition : Soleil, Collection : Soleil levant 2008, 48 pages ISBN : 978-2-302-00127-5 12,90
 

Le monde d'Ethyl est plongé dans une pénombre morne depuis douze longues années. De fait, les créatures de la nuit en ont fait leur domaine et les hommes ont dû s'habituer à ce fait sans pouvoir rien y changer vraiment.
Dans un chalet à l'abri des éléments qui se déchainent au dehors, un seiiti a enfin découvert les coordonnées de Terra-Nova, l'antre des rebelles. Seulement, à peine a-t-il eu le temps de donner ses informations au premier maître rentré de mission que l'intégralité des personnes présentes se font massacrer par un vampire. Un vampire du nom d'Elijah.

Cela fait maintenant longtemps que May pourchasse Elijah. Seulement, elle n'a jamais encore réussit à mettre la main sur lui. Et ce n'est pas bâillonnée au fond d'une cave comme elle l'est actuellement qu'elle va pouvoir poursuivre ses recherches. Heureusement, des personnes influentes semblent avoir d'autres projets pour elle.

À Terra-Nova, la jeune Lucia semble vivre avec insouciance. Elle qui symbolise la résistance doit pouvoir garder l'espoir en vie. Mais l'espoir est fragile et elle va devoir lutter contre les assauts qui semblent arriver de toute part pour que cet espoir ne sombre pas dans les ténèbres.

Ce cinquième tome de Nocturnes rouges amorce un changement dans la série. Déjà, beaucoup d'années se sont passées et il faut reprendre ses marques dans l'histoire. Et Emmanuel Nhieu en a profité aussi pour faire du changement. Il ne s'occuper plus du dessin et l'a confié à un jeune dessinateur, Looky. Bon, j'avoue que je connais depuis des années le travail de Looky puisqu'il a collaboré aux premiers numéros du fanzine Eclats de Rêves, que j'avais créé. Et puis, c'est aussi lui qui a dessiné un de mes tatouages... Dans Nocturnes rouges, il adopte le style qu'avait Nhieu pour les premiers tomes, en lui ajoutant une part de lui et son art pour trouver le dessin juste. Je trouve que la série s'en sort grandie. L'action est précise, les personnages sont bien faits. Bref, Looky reprend parfaitement le flambeau en donnant même un second souffle à la série.

En tout cas, je ne peux que souhaiter que cette nouvelle collaboration porte ses fruits et que d'autres projets verront le jour sous les traits de Looky. Parce que si vous pensez que Nocturnes rouges est bon avec son trait, vous n'avez encore rien vu. Ce jeune homme sait s'adapter à toutes les ambiances et à tous les styles et serait bien capable de devenir le nouveau dessinateur très recherché du neuvième art, pour peu qu'on lui donne encore sa chance.

Ecrite par WongLi, le 05 Juin 2008 à 06:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb