Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Syndrome 6/3/27 (L'idole et le fléau - Tome 1)

 
  Bollée & Kordey
Edition : 12 Bis 2009, 54 pages ISBN : 978-2-35648-046-0 13
 

Allemagne, 1935, dans le château de Wewelsburg. Tandis qu'un homme regarde dans son télescope la conjonction des astres, une voiture arrive. Un certain Markus devait trouver un objet pour le compte des hautes autorités nazis. Malheureusement pour lui, il a trouvé l'objet en question, un miroir, et va se retrouver remercié de façon assez radicale. Le temps presse ; le miroir est attendu dans des incantations magiques.

Australie, 2025, Adelaïde. Une terrible explosion a eu lieu dans le centre ville. Parmi les débris, on peut déjà voir des morts, mais aussi des survivants choqués.
France, 2012, Paris. Une jeune femme est en train de discuter dans un parc avec une amie sur la difficulté pour elle d'avoir eu des triplés. Tout à coup, un autre enfant vient la chercher pour lui montrer que ses trois têtes blondes viennent de s'écrouler dans le bac à sable. Ils sont morts.

Et ils ne sont pas les seuls. Ce jour-là, tous les enfants ayant atteint leur 2309ième jour sont morts. Et plus aucun, après cela, ne dépassera cette date fatidique. Six ans, trois mois et vingt sept jours. Tel est le temps qu'un enfant a pour vivre. Pas plus. Du coup, le monde va changer et les gens vont essayer de comprendre et d'y remédier.

Quand on met le scénariste Laurent-Frédéric Bollée (ApocalypseMania) en collaboration avec Igor Kordey (L'histoire secrète), on est en passe d'attendre quelque chose de très plaisant. Eh bien, ce premier tome de L'idole et le fléau tient toutes ses promesses. Le postulat de base peut paraître assez simple, mais le traitement qu'ont décidé de lui appliquer les auteurs font de ce premier tome un tome exigeant où il faut être constamment en alerte. Les changements de lieu et de date sont incessants. Certes, il faut toujours naviguer pour savoir quand on est par rapport à la date fatidique. Cela peut paraître fastidieux, mais on se prend à ce jeu, histoire de ne rien louper. Parce qu'il y en a des informations, des petits détails qui donnent des indices. Mais arrive-t-on vraiment à les remettre dans le bon ordre ? Pour l'instant, c'est encore assez difficile. Et on a aussi du mal à relier les évènements de l'Allemagne nazie avec ce qu'il se passe par la suite. Le lien existe, c'est certain, mais il est obscur pour nous actuellement.

Au niveau dessin, Igor Kordey signe une nouvelle fois un bon album. Les encrages sont moins poussés que pour L'histoire secrète, mais on reconnaît bien son trait quand même. C'est toujours détaillé et expressif, comme j'aime.

Je voudrais juste ajouter que l'histoire n'est pas seulement une somme d'informations mises bout à bout. L'ambiance et le contexte sont tous les deux soignés. Pour preuve ce passage terrible de ce père qui emmène sa fille une dernière fois, le jour où elle va mourir, pour admirer un paysage qu'elle avait trouvé merveilleux. Poignant.

À quand le deuxième tome, que l'on puisse se régaler ?

Ecrite par WongLi, le 11 Juin 2009 à 10:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb