Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Souvenirs de l'éternel présent (Les cités obscures)

 
  Schuiten & Peeters
Edition : Casterman, Collection : Univers d'auteurs 2009, 61 pages ISBN : 978-2-203-02485-4 18
 

Aimé est un petit garçon qui habite dans la ville de Taxandria. Rectification : Aimé est le seul enfant à habiter Taxandria. Il a de ce fait une chambre pour lui, dans un grand bâtiment où il habite seul, car Aimé est même dépourvu de parents... De ce fait, c'est un gamin curieux et débrouillard, qui se lève le matin pour aller à l'école. Et pour cause ! Comme de bien entendu, Aimé est le seul élève de sa classe, et on ne peut ainsi pas dire que le métier d'enseignant ait une quelconque utilité, voire même un quelconque avenir, à Taxandria...

Ainsi, Monsieur Bonze est le dernier instituteur de Taxandria, une ville que l'on peut voir ravagée, tant les bâtiments paraissent vieux et décrépis, et même sur le point de s'écrouler, pour certains d'entre eux. Taxandria est une ville qui a un principe fondamental : la population n'y vit qu'au présent : il est ainsi strictement interdit de parler de passé ou d'avenir. De ce fait, les livres sont évidemment bannis, et seule la presse locale sort un quotidien bien maigre, ne parlant que des instants fugaces et bien souvent sans intérêt du présent.

Mais Aimé a fait une découverte : il a trouvé un livre, parlant du passé, de ce qu'était ce monde avant le Grand Cataclysme. Des merveilles que l'on pouvait y voir : la mer notamment... Alors c'est décidé : Aimé a des tas de questions à poser à son instituteur, lequel se trouvera étrangement gêné devant tant de jeune curiosité. Alors Aimé ne verra vite pas d'autres solutions : maintenant qu'il a soif de découvertes et d'apprentissage, car la jeunesse est ainsi faite, il va partir, à la découverte de ce qu'il y a d'intéressant à voir dans le monde...

Souvenirs de l'Eternel Présent est l'occasion pour moi de découvrir enfin les monstres de la bande dessinée que sont François Schuiten et Benoît Peeters. Le livre, initialement sorti en 1993, est réédité ici dans un très beau format, et donne l'occasion de voir un complément du film Taxandria, de Raoul Servais. Côté architectural, le côté visuel de la ville de Taxandria est évidemment irréprochable. Le terme d'impressionnant serait d'ailleurs plus adapté, tant les bâtiments et cathédrales croisés ici ou là sont complexes, détaillés, raffinés... Ainsi, les promenades d'Aimé dans sa ville sont un régal pour les yeux...

Le scénario n'est pas à la traîne non plus, loin de là : les auteurs nous font vivre les aventures d'un garçon seul dans un futur post-apocalyptique, et arrivent à rendre l'atmosphère oppressante : l'ambiance de 1984 n'est pas loin, malgré le faible nombre de personnages rencontrés. Il semblerait même que le scénario du dernier Bilal, Animalz, ait certaines similitudes, ou tout au moins certaines inspirations.

Bref, ce tome est un petit bijou qui plaira bien évidemment aux fans (même si ces derniers doivent connaître cette histoire depuis longtemps). Il est également l'occasion de mettre un pied dans Les cités obscures : un voyage qu'il nest plus permis de rater.

Ecrite par Clark, le 24 Novembre 2009 à 09:11 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb