Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)
"inOui" à SNCF : un nouveau pas vers la privatisation ?!? (solidaires08)



 

Sang royal (Les Légendaires - Tome 13)

 
  Sobral, Patrick
Edition : Delcourt, Collection : Jeunesse 2010, 48 pages ISBN : 978-2-7560-2341-0 10,50
 

Alors que les Légendaires prennent un peu de bon temps à la taverne - Gryff et Razzia se lancent dans un bras de fer, où Amy n'a pas le droit de participer, et Shimy et Tenebris dans un concours de boisson - des gardes à la chorégraphie que n'aurait pas renié Bioman pénètrent dans la salle et ordonnent de les conduire à Jadina. Les Légendaires ne sont pas trop personnes à se laisser donner des ordres, mais sans Jadina, les choses auraient vite dégénérées. Mais lorsqu'elle aperçoit derrière les gardes le professeur Vangelis, celui qui l'a véritablement élevé, elle se dit que quelque chose de grave est arrivé. En effet, la reine Adeyrid est mourante et demande à ce que sa fille, avec qui elle est en froid depuis des années, revienne la voir.

Tout le monde part donc pour le royaume d'Orchidia. En chemin, ils se font doubler par le cousin de Jadina, le comte Kasino. Quelle est cette réunion de famille ? Surtout avec Kasino, comte despotique ? C'est ce que compte bien découvrir rapidement Jadina. Mais elle va avoir plus d'une surprise pendant son séjour.

Quand je disais que les scénaristes peuvent être très inventifs pour faire redémarrer une série qui semble être arrivée à son paroxysme. Les Légendaires sont vraiment des Gros Bill, mais il y a toujours quelque chose qui peut les vaincre. Les sentiments, par exemple. Mais pas seulement. Je ne peux trop vous en dire pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais sachez que ce tome renoue avec des intrigues autres que les combats, que les révélations sont toujours nombreuses et que la lecture se fait très aisément. Un vrai régal.

Par contre, je m'insurge ! J'ai vraiment une sainte horreur des pages que l'on ne peut pas lire directement avec seulement la BD. Que l'on fasse de la pub pour un site, pourquoi pas, mais pas en empêchant de lire tranquillement sa BD chez soi. Surtout qu'il n'est fait mention nulle part que la BD n'est pas complète et qu'il faudra traduire une page entière à partir d'Internet. J'espère que personne ne l'aura achetée qui n'a pas Internet. En plus, je dois dire que je n'ai pas trouvé l'alphabet de Gaméra sur le site de l'auteur... mais sur un forum. Heureusement, il y avait la traduction, parce que je n'aurais pas eu la patience de tout traduire moi-même. Et j'aurais perdu des informations essentielles !

Ce n'est pas la première fois que je ne peux lire une BD dans son entier à cause d'un tel procédé. Et, personnellement, je trouve ça vraiment très désagréable. Dommage, parce que le reste du tome est excellent !

Ecrite par WongLi, le 19 Décembre 2010 à 10:12 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb