Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
Le billet d’Audrey Vernon du 17 mars 2017 sur France inter (solidaires08)
La répression syndicale tue. Plus jamais ça ! (solidaires08)
Grève chez Unilin (solidaires08)
Solidaires en action n° 147 (9 mars 2017) (solidaires08)
Un délégué du personnel et militant SUD-Rail de Paris Saint-Lazare a mis fin à ces jours (solidaires08)



 

Salicande (Les Eveilleurs - Tome 1)

 
  Alphen, Pauline
Edition : Hachette 2010, 518 pages ISBN : 978-2-01-202115-0 14
 

Salicande, 2259. Claris et Jad ont douze ans. Ils ont beau être jumeaux, ils sont extrêmement différents : Jad, affublé d'une maladie cardiaque, est d'un naturel méditatif et pondéré ; aussi brune que son frère est blond, Claris possède un tempérament de feu et souhaite faire de sa vie une aventure. Neuf ans auparavant, les jumeaux ont perdu leur mère, et ont réagi à cette tragédie chacun à leur façon : Jad est persuadé que leur mère est encore en vie et la voit en rêve ; Claris souffre en silence et refuse même d'évoquer le passé...

Leur père souffrant trop intensément de la perte de sa femme pour prendre part à leur éducation, c'est Blaise, vieux sage excentrique, qui est chargé de faire leur apprentissage. A l'aube de leur treizième anniversaire, il constate que les jumeaux semblent développer d'étranges dons paranormaux. Jad parvient à voyager pendant ses rêves et Claris est en permanence entourée d'esprits élémentaux dont elle ne perçoit pas la présence. Ces capacités hors-norme auraient-elles un rapport avec la disparition de leur mère ?

Premier roman de la franco-brésilienne Pauline Alphen, Salicande pose les bases d'une série qui promet de faire parler d'elle. C'est la première fois depuis la découverte de Harry Potter que me suis trouvée captivée à ce point par un livre à destination de la jeunesse ! L'auteur nous fait lentement et posément entrer dans un monde passionnant, à la structure complexe et travaillée, mis à notre portée grâce à un style limpide et des chapitres courts. L'intrigue est assez lente à se mettre en place, sans que le lecteur ne s'en trouve gêné. On peut ainsi prendre le temps de faire connaissance avec des personnages charismatiques et attachants dont on suivra le cheminement avec plaisir. Chacun d'entre eux - les personnages secondaires compris - est décrit minutieusement et travaillé avec soin. L'action se poursuit tout au long des 500 pages sur un rythme posé ; pas de rebondissements spectaculaires, pas de combats exaltés : le suspense est pourtant là, et Pauline Alphen fait preuve de finesse et de maîtrise pour amener le lecteur à s'accrocher à l'histoire.

Mêlant fantasy, féerie, écologie et science-fiction, Salicande est donc un premier roman enthousiasmant où transpire à chaque page l'amour de l'auteur pour les livres, la lecture et l'écriture. Une merveilleuse histoire qui ne manquera pas, j'en suis persuadée, d'inscrire son nom au côté de celles que Pauline Alphen cite au fil des chapitres (Harry Potter ; A la croisée des mondes ; L'héritage ; Le seigneur des anneaux ; L'odyssée...). Pour toutes ces raisons et pour bien d'autres encore que vous découvrirez vous-mêmes au fil de la lecture, je n'aurais que trois mots à ajouter : à découvrir absolument !

Ecrite par Naolou, le 17 Janvier 2011 à 10:01 dans la rubrique Roman Jeunesse .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb