Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Saint Seiya - The lost Canvas, la légende d'Hadès (Tome 2)

 
  Kurumada, Masami & Teshirogi, Shiori
Edition : Kurokawa 2008, 188 pages ISBN : 978-2-351-42261-8 6,50
 

Suite du flashback. Les chevaliers d'argent reviennent pour prévenir le grand pope et Athena de l'avancée des 108 spectres d'Hadès, dont l'identité n'est toujours pas connue. Tous ont été tués jusqu'au dernier. Ces mots intriguent les chevaliers d'Or qui, par chance, parviennent à éviter l'attaque des spectres que sont devenus les pauvres chevaliers d'argent. Mais le Cocher et Cerbère n'ont aucune chance face à deux chevaliers d'Or bien entraînés. Suite à cela Shion et Dôko partent avec d'autres chevaliers de bronze et d'argent vers ce fameux village où se trouve l'incarnation d'Hadès. Tenma ne pouvait déjà savoir que c'était son ami d'enfance qui avait été choisi par le dieu des enfers.

Avec ce volume, la boucle est bouclée, et l'on peut à présent continuer l'histoire dans son sens chronologique. Il est intéressant de penser que de ce villages sont issus un chevalier et deux dieux, tous amis d'enfance. De là à penser qu'il ne s'agit pas d'un hasard, il n'y a qu'un pas (que je franchit aisément en attendant de savoir ce que le maître Kurumada a prévu à ce sujet). Mais voilà, Pegase simple chevalier de Bronze n'est pas apte à contrer un dieu, malgré toute la colère qu'il peut éprouver. Et sa mort semble inévitable. Dôko arrive malheureusement trop tard, et il est contré par l'un des spectres les plus puissants, Kagaho du Bénou, de l'étoile céleste de la cruauté. Et Tenma n'est pas le seul a avoir été vaincu. Le chevalier de la Licorne lui aussi a disparu. Se rendre aux enfers semble la voie à suivre, sans doute grâce à la technique du cercle des âmes que maîtrise un homme bien étrange.

Notez aussi la reproduction de la technique inventée par Kurumada lors de la série Hadès, où trois chevaliers d'or étaient revenus à la vie pour un temps limité et portant des surplis proches de leurs anciennes armures. Et l'explication d'un autre ordre que celui des chevaliers, mais tout autant au service du bien. Les amateurs de Saint Seiya auront reconnu le lieu saint où les armures se font réparer, bien évidemment.

Au final, un deuxième tome aussi réussi que le premier, sinon plus. Les deux sont d'ailleurs complémentaires (merci à Kurokawa de les avoir donc fait paraître en même temps) et les deux volumes se partagent donc mon coup de coeur !

Ecrite par Garion, le 14 Juillet 2008 à 14:07 dans la rubrique BD Manga .
Commenter cette chronique




Ecrit par EmpomsEngeste le 21 Février 2009

If you want to stop spamming of your forum, send your URL here: stopforumspam(at)gmail.com or post comment here: stopforumspam(dot)blogspot(dot)com
Append your site to antispam black list of autosubmitter software. It's FREE!

Répondre à ce commentaire

Ecrit par tr td img src= logo.jpg /td /tr le 14 Avril 2009

Répondre à ce commentaire

Ecrit par /table le 14 Avril 2009

Répondre à ce commentaire

Ecrit par table le 14 Avril 2009

Répondre à ce commentaire




© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb