Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Sains et saufs ? (Walking Dead - Tome 3)

 
  Kirkman & Adlard
Edition : Delcourt, Collection : Contrebande 2007, 136 pages ISBN : 978-2-7560-1283-4 12,90
 

Rick et les autres survivants ont découverts un pénitencier dans lequel ils ont bon espoir de pouvoir s'installer. Cette perspective de plus d'intimité et d'avoir des murs pour les protéger leur donne de la force. Il est décidé que Rick et Tyreese iront faire le ménage pendant que les autres surveilleront leurs arrières. Seulement Andrea veut aussi venir avec eux. Elle est, après tout, une excellente gâchette et elle se sentirait plus utile une arme à la main que derrière les grilles. Finalement, elle ira faire le ménage avec les deux hommes, et ouvrir la voie vers le pénitencier.

Au final, il s'avère qu'il est beaucoup moins infesté que cela aurait pu être. Du moins dans l'aile dans laquelle ils se trouvent. Par contre, il vont avoir une autre surprise : quatre taulard enfermé dans une partie de l'aile par les anciens matons qui ont fuis, et se sont sûrement fait surprendre par les zombies. Alors, les quatre, Dexter, Andrew, Axel et Thomas, ont fait leur petite vie loin de toute l'horreur qui sévit à l'extérieur, même s'ils n'en ont pas encore conscience. Mais Rick va rapidement les mettre au parfum.

Les deux groupes vont-ils pouvoir cependant vivre ensemble ?

Avec ce troisième tome, Walking Dead pose ses valises dans un endroit qui pourrait être sûr. Seulement, on se rend compte que la menace ne vient pas seulement des zombies. Les hommes sont aussi capables des pires exactions, sauf qu'eux le décident. Et on va rapidement avoir le droit à une palette d'émotions aussi intenses que barbares de la part de ces rescapés que Robert Kirkman nous restitue avec beaucoup d'intelligence et de manière extrêmement crédible.

C'est ainsi que Rick et Tyreese vont devenir des bêtes sauvages par moment, et l'instant d'après redevenir les hommes solides et protecteurs qu'ils étaient. Mais leurs réactions sont d'autant plus violentes que le contraste est fort. Surtout en ce qui concerne Tyreese et la réaction qu'il a quand il découvre sa fille

En tous cas, ceux qui ne connaissent pas encore Walking Dead devraient s'y pencher. Ce n'est pas une série d'horreur, comme on pourrait le croire. C'est surtout une analyse des comportements humains face à des situations inhabituelles et qui nous poussent dans nos plus profonds retranchements.

Ecrite par WongLi, le 11 Janvier 2008 à 07:01 dans la rubrique BD Comics .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb