Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail (solidaires08)
Contrats aidés : Non au plus grand plan de licenciement de l’Histoire !!! (solidaires08)
L'Humanité 25 mai 1904 (solidaires08)
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront (solidaires08)
Réunion publique du Front social à Nouzonville : Réfexions, débats, actions communes (solidaires08)



 

Roadmaster

 
  King, Stephen
Edition : Albin Michel 2004, 444 pages ISBN : 2226150765 22
 

Ned vient de perdre son flic de père dans un banal accident de la route. Pour arriver à faire son deuil il hante les locaux et les anciens collègues de son père. Pour les aider, il ratisse les feuilles, dégèle le parking fait de menus travaux dentretien.

Un jour dété il constate que les vitres du hangar B (qui semble ne plus servir à quoi que ce soit) sont sales. Muni dun chiffon et deau savonneuse il entreprend de les nettoyer et là, il voit une Buick 8 Roadmaster flambant neuve !

Cest à Sandy Deaborn, le chef de poste, de lui raconter lhistoire de la Buick.

Vingt cinq ans plus tôt, la roadmaster est arrivée dans la station pour faire le plein dessence, son étrange « propriétaire » disparaît et la police se retrouve avec cette voiture qui nen est pas une : batterie débranchée, planche de bord factice, matériaux de construction dorigine inconnue Les policiers et surtout Curt Wilcox, le père de Ned, décident de la garder, surtout pour léloigner des regards indiscrets qui auraient fait le bonheur des journalistes.

A partir de là, les phénomènes les plus étranges vont commencer à se produire. Un froid glacial règne par moment dans le hangar B, surtout à lapproche de ses séismes lumineux, un policier va disparaître, mais surtout des « animaux » semblant venir dune autre planète sortent du coffre de la Buick et meurent presque instantanément.

La Buick 8 serait-elle une porte ouvrant sur un (des) univers parallèle(s) ? Aucun des policiers qui auront gardé le secret pendant plus de vingt ne pourra le dire réellement. Elle est tellement mystérieuse, même Curtis qui est surnommé le Docteur Es Roadmaster tant il est passionné par cette « voiture » naura pu résoudre le mystère avant de mourir mourir à cause de la Buick ?

Ned écoute le récit de Sandy avec passion, avec une sorte de curiosité de plus en plus malsaine au fil de lhistoire, la Buick lappelle, lattire, comme elle avait essayé dattirer en elle ceux qui ont osé sapprocher delle.

Lavis dArsenik_ :

Comment pourrai-je dire du mal dun roman de Stephen King ? Même pour ses romans les moins réussis, je trouve quils sont géniaux. Aucun ne ma déçu et celui là encore moins. Ce livre marque bien un retour aux sources pour King : un roman court, modeste, mais dont l'efficacité, certes Old School, est indéniable. Ici, on touche à l'indicible, à l'innommable, et on retrouve ce qui faisait tout le charme de King avant qu'il n'applique sa formule à tous ses livres, à savoir la confrontation de personnages banals à un événement extraordinaire dont le sens leur échappera jusqu'au bout. 

size=3 La technique décriture est très attirante : un va-et-vient entre le passé et le présent qui, à chaque fin de chapitre, te pousse à lire la suite pour savoir ce qui va se passer. Les passages concernant le passé donne limpression dêtre dune teinte sépia. Stephen King nous tient en haleine comme Sandy tient Ned dans le roman.

Ecrite par Arsenik_, le 23 Février 2004 à 07:02 dans la rubrique Roman Fantastique .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb