Liste des ouvrages - Participer   Liens

Recherche  

Coups de coeur  

Tous les coups de coeur


Session  
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Kikekoi  
L'équipe
Contact

Ailleurs  
(Vidéos SAF) Projet d’ordonnance(s) travail - décryptage (solidaires08)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es ! (solidaires08)
Face à Macron, les « Solidaires » cherchent l’angle d’attaque (solidaires08)
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc (solidaires08)
Sedan : Régime indemnitaire, absentéisme : lettre ouverte au Maire Didier Herbillon (solidaires08)



 

Rendez-vous à Paris (Le Monstre - Tome 3)

 
  Bilal
Edition : Casterman 2006, 70 pages ISBN : 2-203-35332-5 13,95
 

Pour tout le monde, y compris Amir et Leila, Nike Hatzfeld est mort. Mais celui-ci est est vivant, à moins que ce ne soit que l'un de ses trente-huit clones générés par Optus Warhole, l'artiste qui prétend être l'incarnation du Mal absolu. Celui-ci, du moins, celui de son alter-ego Holeraw s'est greffé au corps de Nike, immonde sangsue lui imposant son comportement. Leila, de son côté, est enlevée par des scientifiques qui veulent, avec d'autres personnes spécifiques, l'envoyer pratiquer une mission sur Mars pour retrouver le corps de Hatzfeld.

Le troisième membre du trio d'enfants, Amir, a épousé sa bien-aimée Sacha, mais celle-ci, depuis son intégration au groupe des Eradicateurs, est malade. Sa peau devient noire, elle n'a plus de cheveux, et ressent constamment la présence de la Mouche qui lui dictait son comportement. Amir s'inquiète, surtout qu'il la sait enceinte et l'intervention dune mouche lors de son match décisif à Belgrade lui fait pressentir l'imminence d'un dénouement terrible.

Ce troisième et avant-dernier volet de la tétralogie du Monstre se révèle beaucoup plus réussi que son prédécesseur. Enki Bilal parvient à nouer les fils des destinées de ses trois héros avec brio, faisant intervenir avec bonheur le personnage de Warhole comme directeur de ces destinées, aussi fou et imprévisible qu'une Parque dénaturée. Les histoires s'entremêlent et se délitent sans que le lecteur puisse deviner quelle sera la fin.

On attend la suite avec impatience !

Ecrite par Zaahne, le 27 Juin 2006 à 16:06 dans la rubrique BD .
Commenter cette chronique







© 2001-2011 - Les Chroniques de l'Imaginaire. Tous droits réservés.
Biz : moteur Niutopia, WongLi : code, Arsenik_ : adaptation skin
Design © 2003 yassineb